AlgérieMédiasNews

Algérie : La réforme de la Communication 

Alger : Des ateliers dédiés à la réforme « globale » du secteur de la Communication ont été lancés hier à Alger par le Ministre de la Communication et porte-parole du Gouvernement, Amar Belhimer.

Algérie : La réforme de la Communication 

Montréal par : Abdelkader DJEBBAR

Alger : Des ateliers dédiés à la réforme « globale » du secteur de la Communication ont été lancés hier à Alger par le Ministre de la Communication et porte-parole du Gouvernement, Amar Belhimer.

Ces réformes, qui s’inscrivent dans le cadre des engagements pris par le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, seront basées sur « l’indépendance et la liberté des médias à la condition de respecter la vie personnelle du citoyen et l’éthique professionnelle, tout en évitant les injures et la diffamation », a fait savoir M. Belhimer dans une déclaration à la presse en marge de sa visite effectuée à la maison de la presse « Tahar Djaout » (place du 1er Mai) et la maison de la presse « Abdelkader Safir » (Kouba). C’est ce que l’APS a rapporté.

Affirmant que « la liberté dépend de la responsabilité à même de garantir une pratique paisible des libertés », le Ministre de la Communication a souligné que les ateliers en question « seront soumis au principe du dialogue qui sera participatif et inclusif ».

« Ces ateliers coïncideront avec l’ouverture d’un dialogue national dans le cadre de l’amendement de la Constitution qui donnera lieu à de nouvelles lois devant consacrer le principe de la pratique démocratique, dont les lois électorales, des partis politiques, des associations et de la presse », a-t-il poursuivi.

Il a affirmé, dans ce sens, que « les personnes du métier ont une responsabilité particulière, à savoir la contribution efficace dans la consécration des libertés dans un espace vital, étant le moteur essentiel des autres espaces ».

Libérer la pratique journalistique de toute forme de censure et de monopole garantira « les conditions propices à un exercice libre et responsable de la profession de journaliste », a estimé le Ministre.

Concernant les médias audio-visuels et électroniques, M. Belhimer a insisté sur l’impérative adaptation de la loi aux exigences de ce métier qui connaît un développement technologique rapide, afin qu’il soit « au diapason de ce développement aux plans législatif et professionnel ». Il était temps…

D’un autre côté, Mohamed LOUBER a été nommé Président de l’Autorité de Régulation de l’Audiovisuel (ARAV), a indiqué un communiqué de la Présidence de la République.

Ancien journaliste de la Radiodiffusion-Télévision Algérienne (RTA) et ancien directeur du quotidien El Moudjahid, M. Louber est enseignant à la faculté de droit d’Alger.

Louber qui est également conseiller en droit de l’audiovisuel, prépare une thèse de doctorat sur le service public de l’audiovisuel en Algérie. Entre 1982 et 2014, il était coordinateur des groupes de rédaction des quatre lois relatives à l’information et à la communication, a conclu le communiqué.

A.D

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :