AlgérieNewspolitique

Algérie :  La faiblesse dans l’âme d’un débat 

À moins d’une semaine des élections Présidentielles, la rue continue d’exprimer son hostilité vis-à-vis de ce scrutin qualifié de « mascarade » par les centaines de marcheurs qui ont sillonné les rues ce vendredi. Ce Vendredi marqué également par le débat télévisé face à face des cinq candidats à la Présidence.

Algérie :  La faiblesse dans l’âme d’un débat 

Alger par : Abdelkader BOUALEM

À moins d’une semaine des élections Présidentielles, la rue continue d’exprimer son hostilité vis-à-vis de ce scrutin qualifié de « mascarade » par les centaines de marcheurs qui ont sillonné les rues ce vendredi. Ce Vendredi marqué également par le débat télévisé face à face des cinq candidats à la Présidence.

Dans la rue, il y avait foule. Des foules un peu partout à travers l’a pays, dans toutes les villes. Dans tous les villages. Même la télévision n’a pas détourné les regards pour le face à face était en direct.

Avant même 13 heures, les familles prenaient place confortablement pour ne rien rater du contenu des programmes des candidats et ne pas tenir compte seulement de ce qu’avançaient les médias depuis des semaines entières. Ils voulaient saisir du cru sans montage, sans censure.

Mais tout simplement du direct de la voix même de ce qui ont sillonné des semaines entières le pays. De l’est à l’ouest. Du nord au sud. En fait, il fallait saisir du cru pour que chacun puisse se faire des avancées des uns et des autres. Parfois dans des salles archi-combles, parfois à moitié vides.

D’abord ce fut à l’animateur de présenter les règles du débat. Et ensuite ce fut au tour des candidats de dévoiler ce qu’ils avaient dans le ventre.

Treize questions à chaque candidat qui dispose de deux minutes pour répondre. Quelle mascarade ! Et juste de la redite pour ne pas jeter l’éponge. Un débat au plus faible de l’échelle et pratiquement aucune réflexion autour du Hirak !

A.B

 

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :