AlgérieNewspolitique

Algérie : Important déficit commercial

La balance commerciale de l'Algérie a enregistré un déficit de 4,41 milliards de dollars durant les sept premiers mois de 2019, contre 3,05 milliards de dollars à la même période en 2018, a appris l'APS auprès de la Direction Générale des Douanes (DGD). Donc les produits Algériens sont de moins en moins nombreux sous d’autres cieux. À l’envers, et les étrangers sont plus fréquentes chez nous.

Algérie : Important déficit commercial

Alger par : Noureddine RAMZI 

La balance commerciale de l’Algérie a enregistré un déficit de 4,41 milliards de dollars durant les sept premiers mois de 2019, contre 3,05 milliards de dollars à la même période en 2018, a appris l’APS auprès de la Direction Générale des Douanes (DGD). Donc les produits Algériens sont de moins en moins nombreux sous d’autres cieux. À l’envers, et les étrangers sont plus fréquentes chez nous.

Les exportations Algériennes ont atteint 21,64 milliards de dollars (mds USD) contre 23,68 mds USD à la même période de l’année dernière, soit une baisse de 8,59%, indiquent les statistiques provisoires de la Direction des Etudes et de la Prospective des Douanes (DEPD).

De janvier à juillet derniers, les exportations ont assuré la couverture des importations à hauteur de 83,07%, contre 88,59% à la même période de l’année précédente.

Les hydrocarbures ont représenté l’essentiel des ventes Algériennes à l’étranger durant les sept premiers mois de l’année en cours, soit 93,02% du volume global des exportations, en s’établissant à 20,13 mds USD, contre près de 21,99 mds USD à la même période 2018, en baisse de (-8,45%).

Pour les exportations hors hydrocarbures, elles restent toujours marginales, avec 1,51 md USD, ce qui représente 6,98% du volume global des exportations, contre 1,69 md USD à la même période en 2018, en baisse de -10,49%, précisent les données de la DEPD.

Les exportations hors hydrocarbures étaient composées des demi-produits avec 1,13 md USD (contre 1,33 md USD) en baisse de -15,01%, des biens alimentaires avec 238,86 millions USD (contre 224,80 millions USD) en hausse de 6,25%, des biens d’équipement industriels avec 62,53 millions USD (contre 57,14 millions USD) en hausse de 9,43%.

Elles étaient composées aussi des produits bruts avec 59,85 millions USD contre 58,01 millions, en hausse de 3,16%, les biens de consommation non alimentaires, avec 22,52 millions USD, contre 21,92 millions USD, en hausse de 2,74% par rapport à la même période de comparaison, et enfin les biens d’équipements agricoles avec 0,20 millions USD contre 0,09 millions USD en hausse de plus de 120%.

Pour ce qui est des importations, cinq groupes de produits sur les sept que contient la structure des importations ont reculé durant les sept premiers mois de l’année en cours et par rapport à la même période de l’année écoulée.

N.R

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :