AlgérieNewspolitique

Algérie : FLN, on efface et on recommence

Le torchon ne cesse de brûler au sein de l’Assemblée Populaire Nationale. Les Présidents se succèdent sans pour autant que ni les uns ni les autres ne jettent l’éponge. Bien au contraire, ils tentent, chaque jour qui passe, de s’accrocher au perchoir malgré les cadenas et les chaînes utilisés par les partisans des uns et des autres.

Algérie : FLN, on efface et on recommence

Alger par : Noureddine RAMZI

Le torchon ne cesse de brûler au sein de l’Assemblée Populaire Nationale. Les Présidents se succèdent sans pour autant que ni les uns ni les autres ne jettent l’éponge. Bien au contraire, ils tentent, chaque jour qui passe, de s’accrocher au perchoir malgré les cadenas et les chaînes utilisés par les partisans des uns et des autres.

Les députés du parlement ont envahi le bureau de Mouad Bouchareb pour lui demander de démissionner de son poste, peut-on voir sur une vidéo filmée par les journalistes d’Ennahar TV présents sur place.

Le scénario de Saïd Bouhadja se répète, les parlementaires demandent le départ immédiat de Mouad Bouchareb de la Présidence de l’APN tout comme ils l’avaient fait il y a quelques mois avec Saïd Bouhadja.

Hier, le groupe parlementaire du parti du Front de libération nationale (FLN) a convenu de suspendre « toutes les activités de ses structures » au niveau de l’Assemblée populaire nationale (APN), et ce jusqu’au « retrait » de son président, Mouad Bouchareb, de son poste, a indiqué mardi un communiqué de ce groupe parlementaire.

« Etant donné l’entêtement du Président de l’APN en passant outre les instructions de la direction du Parti, il a été convenu de suspendre toutes les activités des structures relevant du groupe parlementaire du FLN à l’APN, et ce jusqu’à ce qu’il se retire de son poste », lit-on dans un communiqué rendu public au terme de la réunion des membres de bureau du groupe parlementaire du FLN.

Auparavant, le groupe parlementaire du Parti du Front de Libération Nationale (FLN) a appelé, lundi, le Président de l’Assemblée Populaire Nationale (APN), Mouad Bouchareb à se retirer « de son gré » de la Présidence de l’Assemblée, « en réponse à la revendication populaire et en application des orientations de la direction politique du Parti ».

Le groupe parlementaire FLN a indiqué, dans un communiqué, que le bureau s’était réuni sous la Présidence de M. Khaled Bouriah pour « examiner les derniers développements de la revendication du Hirak populaire relative au retrait du Président de l’APN, Mouad Bouchareb », appelant ce dernier à « répondre immédiatement à cet appel et à se retirer de son gré de la Présidence de l’Assemblée, conformément aux revendications populaires ».

Cette revendication intervient pour « préserver la stabilité et la cohésion, dans le respect des statuts et du règlement intérieur du parti, notamment les articles 11 des statuts du parti et 10 du règlement intérieur, lesquels font obligation aux élus de respecter la direction du Parti et de se conformer à ses orientations », précise le communiqué.

N.R

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :