AlgérieNewspolitique

Algérie : FLN / Grandeur et décadence

Au moment même où Gaïd Salah prononçait son discours sur l’état de la Nation, les membres du comité central du FLN se tiraient par le chignon et il ne leur manquait que des gifles à distribuer dans tous les sens. La salle de la réunion s’était subitement transformée en un ring, chacun se donnant raison dans la bousculade. C’était hier mardi lors de la réunion extraordinaire du comité central initiée par Djamel Ould Abbés, lui-même absent puisque faisant l’objet d’une étude pour la levée de son immunité parlementaire car convoqué par la Justice

Algérie : FLN / Grandeur et décadence

Lille par : Mohammed CHOUAKI

Au moment même où Gaïd Salah prononçait son discours sur l’état de la Nation, les membres du comité central du FLN se tiraient par le chignon et il ne leur manquait que des gifles à distribuer dans tous les sens.

La salle de la réunion s’était subitement transformée en un ring, chacun se donnant raison dans la bousculade. C’était hier mardi lors de la réunion extraordinaire du comité central initiée par Djamel Ould Abbés, lui-même absent puisque faisant l’objet d’une étude pour la levée de son immunité parlementaire car convoqué par la Justice.

À l’issue de cette réunion, un nouveau Secrétaire général du FLN devait être élu. Cette réunion devait marquer la fin de Mouad Bouchareb à la tête de la coordination du parti. Cependant, M. Boumahdi a décidé de suspendre la réunion, en raison de la pagaille qui a régné lors de cette réunion.

Des militants et des membres du comité central appartenant à différentes factions du parti, scindé en plusieurs groupes, se sont bagarrés dans la salle des réunions du Centre international des conférences (CIC).

Certaines vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent bien la violence de cette réunion. Il y a eu des échanges verbaux violents et des insultes, comme celles proférées par le président de séance, Ahmed Boumahdi. Plusieurs membres du comité central ont quitté la salle, choqués par ces scènes désolantes qui n’honorent assurément par leurs responsables. Grandeur et décadence.

Certains pointent d’un doigt accusateur Djamel Ould-Abbés, qui a été derrière cette réunion à laquelle il n’est d’ailleurs pas venu. Djamel Ould-Abbés a envoyé sa démission par écrit.

Certains membres du comité central ont démissionné séance tenante, comme l’ancien Ministre Abdelkader Khoumri ainsi que le Président de l’APW de Constantine.

Depuis le début du mouvement populaire réclamant le changement du système, les différends s’aggravent au FLN, déjà divisé en plusieurs groupes. D’ailleurs, le groupe autour du directoire de Mouad Bouchareb a contesté cette réunion en saisissant le Conseil d’Etat.

Il y a aussi le groupe de Abdelkrim Abada et celui de Abderrahmane Balayât qui continuent aussi à agir contre les responsables actuels du Parti. Cela pendant que la rue réclame son « renvoi au musée ».

Selon une source proche du Secrétariat Générale du Parti FLN, 10 militants ont déposé leur candidature pour le poste de Secrétaire Général du FLN à savoir :

Djamel          BENHAMOUDA

Ali                 SEDDIKI

Mohamed     Djelal

Said              BOUHADJA

Mustapha     MAAZOUZI

Fouad           SEBOUTA

Abdelhamid  SI AFFIF

Sais              BEDIA

Mohamed     DJEMAI

Aboufadel     BEAJI


M.CH

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :