AlgérieEuropeNews

Algérie-Espagne : Partenariat d’excellence

Algérie-Espagne : Partenariat d’excellence

Par : Abdelkader DJEBBAR

Du côté Algérien comme du côté Espagnol, il a été décidé de hisser le partenariat économique et industriel au niveau d’excellence des relations politiques, en mettant à profit la proximité géographique, la complémentarité de leurs économies et le peu d’eau qui les sépare.

Dans une déclaration finale rendue publique au terme de la visite officielle en Algérie du Président du gouvernement du royaume d’Espagne, Mariano Rajoy, les deux pays ont ainsi fait part de leur décision d’encourager leurs différentes institutions, notamment le Forum des chefs d’entreprise (FCE), la CEOE et le Cercle du Commerce et de l’Industrie Algéro-Espagnol (CCIAE), à intensifier les contacts et à multiplier les rencontres entre opérateurs économiques et hommes d’affaires des deux pays.

De chaque côté de la Méditerranée, les deux parties entendent favoriser une “relance équilibrée de leurs échanges et encourager le développement des investissements et du partenariat durable mutuellement avantageux pour leurs entreprises”.

L’Algérie souligne que ses mesures sur les importations visant à juguler les effets de la chute drastique des recettes d’exportations de l’Algérie, étaient “générales, non discriminatoires et temporaires, et qu’elles sont destinées à faire face à une situation exceptionnelle”.

De son côté, l’Espagne a fait part du fait que ces mesures ont affecté sérieusement ses exportations sur le marché Algérien, exprimant, à cet égard, le souhait de voire “les conditions réunies le plus tôt possible pour une relance substantielle des échanges commerciaux entre les deux pays”.

La visite de M. Rajoy a constitué une occasion pour l’Algérie et l’Espagne de convenir d’échanger les informations et les expériences relatives à la promotion des exportations hors hydrocarbures, pour impulser leur développement économique respectif.

Concernant la coopération bilatérale dans les domaines de l’Industrie et de l’énergie, les deux pays œuvrent pour un partenariat industriel et technologique diversifié. Les deux pays sont, à cet effet, déterminés à inciter leurs opérateurs économiques respectifs pour promouvoir des activités industrielles mutuellement bénéfiques, notamment dans les secteurs de la sous-traitance automobile, l’agro-industrie, la céramique et les industries chimiques et plastiques.

Ils ont également souhaité la mise en place d’une coopération institutionnelle dans les domaines de la normalisation, l’accréditation, la métrologie et celui de la propriété industrielle.

Pour ce qui est des secteurs de l’Habitat, l’urbanisme et de la ville, les deux pays ont réaffirmé, à la faveur du chef de l’exécutif Espagnol, leur attachement au renforcement des liens de coopération dans ces domaines, notamment en matière d’échange d’expériences et d’expertises dans les domaines de la planification et de la gestion urbaine, la réhabilitation du bâti ancien et la gestion des villes.

Quant à la coopération dans les domaines de la Poste, les télécommunications, les technologies et le numérique, les deux pays ont réitéré, dans leur déclaration finale, leur disponibilité à l’approfondir dans les fora internationaux, notamment au sein de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT) et de l’Union Postale Universelle (UPU).

A.D

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :