AlgérieCanadaNewspolitique

Algérie : Du nouveau avec du neuf

Un peu partout à travers le monde, la diaspora Algérienne n’a pas raté le rendez-vous du dimanche pour dire, redire et répéter les mots d’ordre exigeant le départ du système actuel et réclamer haut et fort le renouveau en Algérie sans les anciens. Que ce soit en France ou au Canada, entre autres pays, les Algériens ont pris le relais du vendredi dernier pour exprimer la volonté du Peuple à avoir de nouvelles conditions de vie, sans relation aucune avec le passé.

Algérie : Du nouveau avec du neuf

Montréal par :  Abdelkader DJEBBAR

Un peu partout à travers le monde, la diaspora Algérienne n’a pas raté le rendez-vous du dimanche pour dire, redire et répéter les mots d’ordre exigeant le départ du système actuel et réclamer haut et fort le renouveau en Algérie sans les anciens.

Que ce soit en France ou au Canada, entre autres pays, les Algériens ont pris le relais du vendredi dernier pour exprimer la volonté du Peuple à avoir de nouvelles conditions de vie, sans relation aucune avec le passé.

À Montréal, ils étaient des centaines et des centaines à s’être donné rendez-vous devant le siège du Consulat d’Algérie. Et encore une fois le gros du gros tournait autour « système dégage » ou encore « nous ne voulons plus des 3B ». C’est dire toute la volonté qui anime les cœurs au-delà des mer et océan.

La diaspora Algérienne se veut ainsi solidaire des concitoyens qui vivent toujours au pays. Elle réclame elle aussi un changement radical de son système politique.

Ce besoin de changement se reflète dans les commentaires des manifestants interrogés par Radio-Canada.

« Maintenant on tourne la page, on regarde vers l’avenir. On veut se débarrasser de ce système et laisser notre pays s’émanciper comme le reste des pays du monde. »

On retrouve les mêmes revendications en France, notamment à Paris où les revendications sont loin d’être vides de sens. Ce que les Algériens d’ici et d’ailleurs veulent et soutiennent, c’est d’abord et avant tout la fin du système qui a hypothéqué le pays et surtout un nouveau départ sur des bases saines, solides, claires et sans ambiguïtés. « Pour cela, dira un manifestant, on ne peut pas faire du nouveau avec l’ancien ».

A.D

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :