AlgérieCultureNews

Algérie : Bouchées doubles pour l’alphabétisation

De plusieurs en plus d’Algériens apprennent à lire quelque soit leur âge. Et le taux d'analphabétisme a reculé à 9,44 % en Algérie, selon les dernières estimations de l’Office National d’Alphabétisation et d’Enseignement pour Adultes (ONAEA) publiées à la veille de la journée arabe d'alphabétisation qui sera célébrée le 8 janvier prochain.

Algérie : Bouchées doubles pour l’alphabétisation

Alger par : Noureddine RAMZI

De plusieurs en plus d’Algériens apprennent à lire quelque soit leur âge. Et le taux d’analphabétisme a reculé à 9,44 % en Algérie, selon les dernières estimations de l’Office National d’Alphabétisation et d’Enseignement pour Adultes (ONAEA) publiées à la veille de la journée arabe d’alphabétisation qui sera célébrée le 8 janvier prochain.

« L’Algérie veille à poursuivre la lutte contre le fléau d’analphabétisme pour permettre à tous les citoyens d’exercer leurs droits politiques et socio-économiques et adopter les nouvelles approches internationales pour construire une société viable » a souligné l’office.

« La stratégie nationale d’alphabétisation mise en œuvre depuis 2007 en collaboration avec les partenaires officiels et la société civile et qui a permis de réaliser plusieurs objectifs a été reconduite », a fait savoir l’ONAEA, précisant que 4.071.704 apprenants avaient été inscrits depuis le lancement de cette stratégie.

Durant l’année scolaire 2017-2018, un total de 422.389 apprenants, majoritairement des femmes, ont été inscrits dans les centres de l’office.  Il y a eu la création de neuf (09) centres d`alphabétisation et de préapprentissage professionnel pour femmes et jeunes filles et au lancement du projet de « la modernisation des programmes d’alphabétisation destinés à la femme rurale » » dans le cadre de la mise en œuvre d’une convention de partenariat entre l’Algérie et l’Union Européenne (UE).

Cette année, la journée arabe d’alphabétisation a pour thème « Alphabétisation et développement des compétences » qui permettra de rechercher les véritables liens entre l’alphabétisation et les compétences, en accordant davantage d’intérêt aux jeunes et aux adultes dans le cadre de l’enseignement continu. Les données de l’Alecso font état de plus de 50 millions d’analphabètes à travers le monde arabe « en dépit des efforts consentis par les instances et les gouvernements arabes ».

L’analphabétisme numérique est un autre défi que  l’Office national d’alphabétisation et d’enseignement pour adultes (ONAEA) s’attèle à relever dans le cadre de ses futurs programmes. « Nous sommes en train d’être au diapason des mutations technologiques que connaît le monde, donc pour l’analphabétisme numérique, c’est un autre défi que l’ONAEA travaille davantage pour le relever dans ses programmes futures », a expliqué M. Kherbouche dans une déclaration à l’APS en marge de la cérémonie officielle d’ouverture de l’année 2017-2018 pour les classes d’alphabétisme.

Le Directeur Général de l’ONAEA s’est félicité, à cette occasion, que le taux d’analphabétisme soit passé de 22,3 en 2008 à 10,16 en 2017, tout en relevant ce progrès « notable ».

Depuis l’adoption de cette stratégie, « nos établissements ont pu enseigner, former et libérer de l’analphabétisme 2 989 000 personnes entre hommes et femmes », a détaillé le Directeur Général de l’ONAEA.

N.R

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :