AlgérieNewspolitique

Algérie : Benflis vise la modernisation politique, économique et sociale

Après Abdelmadjid TEBBOUNE, voici en action l’autre ex-Premier Ministre Ali BENFLIS, pour présenter son programme. « Notre serment pour l’Algérie », tel est le slogan du programme électoral de Ali Benflis, candidat à la Présidentielle du 12 décembre. Il a été détaillé et présenté ce dimanche à Alger. Les grandes lignes de son programme électoral se veulent être « une transition globale » visant « la modernisation politique, économique et sociale du pays ».

Algérie : Benflis vise la modernisation politique, économique et sociale

Alger par : Noureddine RAMZI 

Après Abdelmadjid TEBBOUNE, voici en action l’autre ex-Premier Ministre Ali BENFLIS, pour présenter son programme.

« Notre serment pour l’Algérie », tel est le slogan du programme électoral de Ali Benflis, candidat à la Présidentielle du 12 décembre. Il a été détaillé et présenté ce dimanche à Alger. Les grandes lignes de son programme électoral se veulent être « une transition globale » visant « la modernisation politique, économique et sociale du pays ».

Le Président de Talaie El Houriyet a affirmé qu’il visait à « opérer un changement global dans la perspective de réaliser la modernisation politique, économique et sociale du pays », conformément aux demandes et aux aspirations justes et légitimes » du Hirak pacifique.

L’ancien chef du gouvernement sous Bouteflika propose « une transition politique sous la forme d’une transition démocratique » qui repose sur sept chantiers prioritaires : institutionnel, constitutionnel et judiciaire, ainsi que des chantiers sur les libertés, les droits, les médias, la moralisation de la vie publique en général et de la vie politique en particulier, ainsi que la gouvernance moderne ».

Pour M. Benflis, il s’agit, en cette conjoncture, « de transformer l’État national en un État de droit ainsi que de la refonte de nos ordres constitutionnel et institutionnel de manière telle que l’exercice des responsabilités politiques soit soumis, en permanence, au contrôle, à la reddition des comptes et à la sanction ».

« Le mandat d’urgence nationale », proposé par M. Benflis, repose sur trois avantages essentiels, à savoir : « la prise en charge effective des revendications légitimes de la révolution démocratique pacifique ainsi que leur satisfaction pleine et entière, ensuite, offrir un compromis juste et équilibré de même qu’une voie de conciliation possible, entre l’option Présidentielle et l’option constituante, en les combinant en une seule et même démarche, ayant pour finalité la rupture radicale avec l’ancien régime politique, (…).

N.R

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :