AlgérieEconomieNews

Algérie : Baisse de l’export de 14.3%

Les prix à l'exportation des marchandises en dinars, hydrocarbures compris, ont enregistré une baisse de 14,3%, durant le 1er trimestre 2020 et par rapport à la même période en 2019, au moment où les prix à l'importation affichaient une légère augmentation 1,3%, a appris l'APS auprès de l'Office National des Statistiques (ONS), rapporte l’APS qui précise que « la baisse de l`Indice des valeurs unitaires (IVU) à l'exportation des marchandises (prix à l'exportation) s'explique, essentiellement, par une réduction de 14,8% des prix des hydrocarbures et une baisse également des prix des exportations des Produits Hors Hydrocarbures (PHH) de 8% durant la même période de comparaison, selon l'Office.

Algérie : Baisse de l’export de 14.3%

Alger par : Noureddine RAMZI 

Les prix à l’exportation des marchandises en dinars, hydrocarbures compris, ont enregistré une baisse de 14,3%, durant le 1er trimestre 2020 et par rapport à la même période en 2019, au moment où les prix à l’importation affichaient une légère augmentation 1,3%, a appris l’APS auprès de l’Office National des Statistiques (ONS), rapporte l’APS qui précise que « la baisse de l`Indice des valeurs unitaires (IVU) à l’exportation des marchandises (prix à l’exportation) s’explique, essentiellement, par une réduction de 14,8% des prix des hydrocarbures et une baisse également des prix des exportations des Produits Hors Hydrocarbures (PHH) de 8% durant la même période de comparaison, selon l’Office.

La baisse des prix à l’exportation des marchandises, dominées par les hydrocarbures, qui ont représenté 92,40% des exportations Algériennes globales durant les trois premiers mois de l’année en cours, est due principalement à la baisse des cours internationaux des hydrocarbures, précise une publication de l’ONS sur les indices de valeurs unitaires du commerce extérieur de marchandises au 1er trimestre 2020.

Les exportations Algériennes ont connu une baisse de 27% pour totaliser 814,5 milliards de DA sur les trois premiers mois de l’année en cours contre 1.116,5 milliards de DA à la même période de l’année précédente, a détaillé la même source.

Les importations se sont élevées à 1.099,3 milliards de DA au 1er trimestre 2020 contre 1.344,5 milliards de DA au cours de la même période en 2019, enregistrant ainsi une baisse en valeurs courantes de 18,2%.

L’évolution haussière (1,3%) de l’indice des prix à l’importation, elle a été tirée, essentiellement, par les huiles graisses et cires d’origine animale ou végétales (+13,8%), les machines et matériels de transport (+6,2%), boissons et tabacs (+3,4%) et les produits alimentaires et animaux vivants avec (+2,3%).

Par ailleurs, d’autres groupes de produits ont connu des baisses de leurs prix à l’importation.

Il s’agit, notamment, des groupes de produits des matières brutes non comestibles, sauf carburants (-11%), des combustibles minéraux, lubrifiants et produits connexes (-3,9%) et enfin les produits chimiques et produits connexes (-2,8%). Ces évolutions enregistrées ont conduit à un « creusement » du déficit commercial qui passe de 228 milliards de DA au 1er trimestre 2019 à 284,8 milliards de DA à la même période 2020.

Durant toute l’année 2019, les prix à l’exportation des marchandises en dinars ont baissé de 7,3%, par rapport à 2018, alors que les prix à l’importation ont affiché une légère hausse de 0,9%.

L’Office a signalé que les données des trois premiers mois de l’année en cours, ainsi que celles de l’année 2019 sont provisoires.

N.R

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :