AlgérieEconomieNews

Algérie: Assurer la sécurité alimentaire

Pour le Ministre de l’Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui, l’Algérie a réussi à franchir d’importantes étapes pour assurer sa sécurité alimentaire.

Algérie: Assurer la sécurité alimentaire

Alger PAR : Noureddine RAMZI

Pour le Ministre de l’Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche, Abdelkader Bouazgui, l’Algérie a réussi à franchir d’importantes étapes pour assurer sa sécurité alimentaire.

Mais le Ministre incite à plus d’efforts face à la nécessité de conjuguer pour relever la production, répondre aux besoins alimentaires et assurer la sécurité alimentaire.

“Depuis 2000, une réelle mobilisation nationale a été initiée au profit de l’agriculture et du développement rural à travers la mise en place d’un plan national de développement agricole. Il vise à améliorer les conditions de vie des populations rurales, préserver le patrimoine forestier, moderniser la pêche et le développement durable de l’aquaculture”, a déclaré le Ministre, selon l’APS.

“L’Etat a débloqué, dans ce cadre, plus de 3.000 milliards DA en mobilisant les différents mécanismes de soutien à travers l’ensemble du territoire national”, a-t-il dit, tout en précisant que “grâce à la politique de développement et la dynamique économique, le secteur de l’agriculture participe actuellement à hauteur de 12,3 % du PIB et réalise une croissance de 3,25 %, une valeur productive de plus de 3.216 milliards DA”.

Concernant la filière des légumineuses, le Ministre a indiqué qu’elle représente une des matières stratégiques eu égard à son poids économique agricole, son importance dans le système de production et consommation locale qui touche 35 wilayas et emploie plus de 200.000 personnes.

“La surface cultivée, l’année dernière, a dépassé les 112.000 has alors que la production a atteint 1,3 million de quintaux soit l’équivalent de 16 milliards DA, réalisant un taux de croissance de l’ordre de 60 PC par rapport à l’année 2010”, a-t-il rappelé.

Selon le même responsable, son département œuvre à réduire les terres en jachère en introduisant des légumineuses alimentaires. Dans ce cadre, il a signalé que plus de 78.000 has de terres en jachère ont été récupérés dont 10.000 has réservés à la culture des légumineuses.

N.R

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :