AlgérieNewspolitique

Algérie : Abdelmadjid TEBBOUNE sur le terrain

Après une première journée plutôt timide, la campagne électorale lancée ce dimanche, s’est poursuivie hier mardi, avec au programme plusieurs rassemblements. Le candidat libre Abdelmadjid TEBBOUNE à Béchar a encore une fois abondé dans le sens de la dilapidation des deniers publics qui touche la société Algérienne.

Algérie : Abdelmadjid TEBBOUNE sur le terrain

Alger par : Noureddine RAMZI 

Après une première journée plutôt timide, la campagne électorale lancée ce dimanche, s’est poursuivie hier mardi, avec au programme plusieurs rassemblements.

Le candidat libre Abdelmadjid TEBBOUNE à Béchar a encore une fois abondé dans le sens de la dilapidation des deniers publics qui touche la société Algérienne.

À cet effet, l’ancien Premier Ministre a dénoncé le phénomène du « détournement de deniers publics et la détérioration du niveau de vie des citoyens », exprimant son engagement, dans le cas où il serait plébiscité Président par le peuple, à poursuivre l’opération d’assainissement » de la situation, à savoir la lutte contre la corruption et toutes les formes de dilapidation des deniers publics.

Il s’est également engagé à « remettre le flambeau aux jeunes, tout en leur accordant des postes de responsabilité dans tous les secteurs politiques et économiques ». Il a promis, dans ce sens, d’encourager la création d’emploi en faveur des jeunes dans le but de résorber le chômage et leur permettre de disposer d’un revenu décent.

Par ailleurs, M. TEBBOUNE a promis la création d’une banque spécifique aux petites entreprises et start-up porteuses de projets, en mettant fin à la marginalisation exercée à l’encontre des jeunes originaires des wilayas du Sud du pays.

À Adrar, Abdelmadjid TEBBOUNE a promis d’initier les changements demandés par le Hirak. « Il faut arriver à exprimer de manière constitutionnelle et juridique la demande qui a été faite de manière populaire qui est l’exigence d’entrer dans une nouvelle ère », a expliqué TEBBOUNE. Le candidat a promis de faire « le maximum pour entamer la libération de la justice » et assuré que « la liberté d’expression sera protégée et encouragée ».

Sur le plan économique, TEBBOUNE prône des mesures urgentes de redressement, tout en promettant de faire revenir au Trésor public ce qui a été détourné par les anciens dirigeants. Il a promis de faire de la wilaya d’Adrar un pôle agro-industriel, produisant notamment de la canne à sucre et du tournesol pour l’huile de table.

À partir de Souk Ahras, Ali Benflis se pose en « Président rassembleur de toutes les couches de la société quels que soient leurs bords politiques et idéologiques ». Il estime « avoir les solutions pour résoudre les problèmes politique, économique et social » que vit le pays.

Le candidat malheureux aux Présidentielles de 2004 et 2014 promet de concrétiser la séparation des pouvoirs tout en promettant de protéger les deniers publics et de permettre à la justice de s’autosaisir pour poursuivre les auteurs de détournements.

Autant de points plutôt chauds à suivre pour jauger les réactions des électeurs et surtout leur position par rapport au 12 décembre prochain.

N.R

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :