AlgérieEconomieNews

Algérie : 90 000 logements pour 2019

Pas moins de 90 000 logements sont d’ores et déjà programmés pour 2019 pour améliorer les conditions de vie des citoyens à travers l’ensemble des wilayate du pays. Dans une déclaration, en marge du lancement de la 3e opération consacrée au choix des sites au profit de plus de 73.000 souscripteurs au programme AADL 2, le Ministre de l’Habitat a fait savoir que « l'opération de suivi des projets s'effectue minutieusement notamment après avoir traité les questions liées au financement et au foncier ».

Algérie : 90 000 logements pour 2019

Par : Noureddine RAMZI

Pas moins de 90 000 logements sont d’ores et déjà programmés pour 2019 pour améliorer les conditions de vie des citoyens à travers l’ensemble des wilayate du pays. Dans une déclaration, en marge du lancement de la 3e opération consacrée au choix des sites au profit de plus de 73.000 souscripteurs au programme AADL 2, le Ministre de l’Habitat a fait savoir que « l’opération de suivi des projets s’effectue minutieusement notamment après avoir traité les questions liées au financement et au foncier ».

Le premier responsable du secteur de l’habitat a ajouté, en outre, que « les choses s’éclaircissent autour du financement des programmes AADL, ce qui implique l’intensification du travail en vue d’accélérer le rythme de réalisation ». Ces mesures, a-t-il soutenu, rassureront davantage les citoyens qui ont déjà payé les premières tranches du coût du logement.

Le secteur a lancé l’opération du choix des assiettes  ainsi que les études relatives au programme de 2019, qui compte  90.000 logements, en attendant l’adoption du projet de loi de finance (PLF) 2019 par les deux chambres du Parlement avant le lancement des travaux début 2019. « Tous les projets inscrits au titre de l’année 2018, estimés à 120 logements AADL, seront achevés avant la fin de l’année en cours », a annoncé le ministre de l’Habitat.

L’année 2018 a connu l’inscription de 120.000 unités au titre de l’AADL, 80.000 logements de type habitat rural et 70.000 unités de logements publics aidés (LPA). La formule location-vente de l’AADL représente un taux de 17% seulement de l’ensemble des programmes de logement du gouvernement, tandis que la formule de l’habitat rural représente 37% (10.000 unités de logement rural destinées au Sud et 10.000 autres destinées aux Hauts Plateaux), a dit M. Temmar, outre près de 50.000 unités de logement de type LPA.

S’agissant des aménagements extérieurs des nouveaux quartiers dont plusieurs unités de logement finies n’ont pas été livrées, le ministre a rappelé qu’une enveloppe financière considérable avait été consacrée à l’achèvement des travaux pour plus de 200.000 unités de logement, une opération qui sera lancée en début de janvier 2019 afin d’accélérer les délais de livraison.

L’opération de choix de sites au titre du programme AADL 2, a été lancée jeudi à Alger, au profit de 73.317 souscripteurs à travers 31 wilayas. L’opération concerne les wilayas d’Alger, Chlef, Laghouat, Oum El Bouaghi, Batna, Bejaïa, Biskra, Blida, Bouira, Tlemcen, Tiaret, Tizi Ouzou, Jijel et Sétif. Elle concernera également les wilayas de Saïda, Sidi Belabbes, Annaba, Guelma, Constantine, Médéa, Mostaganem, Msila, Oran, El Bayadh, Boumerdes, El Tarf, Tissemsilt, Souk Ahras, Tipasa, Aïn Defla et Relizane, ajoute-t-on de même source. 8.000 souscripteurs sont concernés par cette opération à Alger, 5.000 à Annaba, 7.000 à Oran et 3.000 à Constantine.

Les préparatifs sont en cours actuellement pour le lancement d’une nouvelle application dont l’accès se fait par un mot de passe, permettant au souscripteur de suivre son dossier et le taux d’avancement des travaux dans son site, en sus de lui permettre d’accomplir les procédures à distance.

Le Ministre a ajouté que l’Agence rassemblera des informations « exactes » sur le taux d’avancement des travaux au niveau des chantiers, qui seront fichées et accompagnées de photos, à travers l’introduction des nouvelles techniques informatiques. Dans le même contexte, le ministre a fait savoir que son département avait procédé à l’élargissement de « l’enquête sur le fichier national du logement au ministère et aux directions de la conservation foncière, ainsi qu’au fichier de l’état civil au niveau du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales afin de constituer une idée globale sur les souscripteurs”.

N.R

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Close
Close
Close