Alger C’est parti pour le 12ème FNTP

Alger

C’est parti pour le 12ème FNTP

Par : Abdelkader DJEBBAR

Le 12e Festival national du théâtre professionnel (FNTP) qui s’est ouvert samedi à Alger a programmé 16 spectacles en compétition, majoritairement montés sur des textes algériens, ont indiqué les organisateurs.

Outre le TNA, en lice avec la pièce, “Omerta”, 14 Théâtres régionaux et une coopérative (de Sidi Bel Abbès) participent à cette 12e édition qui compte onze pièces sur l’ensemble des spectacles en compétition, montées sur des textes algériens.

“Ajebbani”, adaptation de la pièce, “Le Foehn” de Mouloud Mammeri, de Tizi Ouzou, “El Aâtab”(la panne)” de Batna, “El Ichaâ” (la rumeur) d’Oum El Bouaghi, “Aâwdet el Harraga” (le retour des immigrants clandestins), de Béjaia, “Aâttacha” de Djelfa et “Ma bkat hadra” (plus rien à dire) de Skikda, figurent parmi les pièces de théâtre en compétition de l’édition 2017.

Huit Prix seront décernés par un jury de cinq membres, sanctionnant les meilleurs spectacles, mise en scène, texte, scénographie, et rôles masculin et féminin. Hors compétition, sept spectacles seront présentés à la salle de cinéma “Ech’Chabab” (ex. Casino).

Parallèlement aux représentations, des conférences, un hommage au comédien et metteur en scène Abdelhalim Raïs et autres ateliers de formation sur la critique théâtrale, le métier de comédien et l’expression corporelle, figurent au programme du festival.

Le 12e FNTP devra par ailleurs rendre hommage au comédien Omar Guendouz pour l’ensemble de sa carrière.

Des spectacles destinés aux enfants sur la place Mohamed-Touri jouxtant le TNA (Théâtre national Mahieddine-Bachtarzi) dont la scène doit accueillir l’ensemble des représentations en compétition, sont programmés au 12e FNTP prévu jusqu’au 31 décembre.

L’année dernière, le 11e Festival national du théâtre professionnel qui a eu lieu du 23 novembre au 2 décembre à Alger a programmé dix sept pièces de théâtre.

Outre le Théâtre national algérien (Tna) Mahieddine-Bechtarzi en lice avec la pièce “Torchaka”, treize autres théâtres régionaux et deux compagnies ont pris part à la manifestation culturelle.

En marge des représentations, des conférences et rencontres sur la critique, la mise en scène et le théâtre universitaire sont au programme de ce festival.

Une rencontre, organisée en collaboration avec l’Université d’Alger est consacrée aux procédés de mise en scène dans le théâtre algérien comparé aux autres théâtres dans le monde, selon les organisateurs.

A.D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *