Alfaro : de « rien à célébrer » à « il y a des choses qui vous retournent l’estomac ».

La FIFA a publié le jugement dans l’affaire Byron Castillo : a déterminé que l’Équateur pourra participer à la Coupe du monde 2022 au Qatar et a rejeté l’affirmation du Chili selon laquelle le joueur n’était pas un ressortissant de ce pays, L’équipe chilienne sera donc éliminée de la Coupe du monde pour la deuxième fois consécutive.

Après la décision, Gustavo Alfaro, l’entraîneur de La Tri, a évoqué lors d’une conférence de presse les critiques sévères dont le joueur a fait l’objet dans les mois précédant la décision de l’instance suprême du football. « La seule inquiétude que j’avais était pour Byron Castillo, pour les choses qu’il subissait humainement, qui étaient absolument injustes. On savait qu’ils étaient absolument injustes, mais jusqu’à ce qu’il y ait une déclaration, je ne pouvais pas laisser cela de côté », a-t-il déclaré.

Concernant le verdict de la FIFA, Alfaro a déclaré. « La justice sportive a été rendue ». et qu’il n’y a « rien à célébrer, puisque nous l’avons fait après le match contre le Paraguay lorsque nous nous sommes qualifiés pour la Coupe du monde ». En outre, il a assuré que ses joueurs ont toujours gardé leur sang-froid, malgré le fait que « beaucoup de choses ont été remuées dans les médias ».

Cependant, l’ancien entraîneur de Boca n’a pas caché son malaise face à la demande de la Fédération chilienne de football de conserver la place en Coupe du monde : « Il n’y a pas eu un jour, un matin, un entraînement ou un moment où nous n’avons pas pensé que ce que nous avions légitimement gagné sur le terrain allait y rester », a-t-il déclaré.Malgré les pressions des médias et les questions qui ont été remises en cause ».

« Maintenant, nous continuons à travailler jour après jour comme nous l’avons fait depuis notre arrivée aux États-Unis, pour jouer contre le Cap-Vert (samedi) et terminer cette étape de préparation qui pour nous a été très importante et très bonne », a conclu Alfaro.

Après plusieurs mois d’incertitude, l’Equateur sera présent au Qatar et partagera le groupe A avec l’équipe locale, les Pays-Bas et le Sénégal. Les Équatoriens ont déjà disputé deux matchs amicaux (1-0 contre le Nigeria et 0-0 contre le Mexique) et ce samedi, ils affronteront le Cap-Vert en préparation de la Coupe du monde.

Lire aussi:  Le FC Barcelone renouvelle son joueur le plus cher de tous les temps

Le mot d’Alfaro

LA DÉCISION DE LA FIFA

La FIFA a donné un coup de pouce au Chili (et un coup de pouce à l'Équateur).

La FIFA a donné un coup de pouce au Chili (et un coup de pouce à l’Équateur).

La FIFA a rejeté la demande du Chili : l'Équateur à la Coupe du monde au Qatar.

La FIFA a rejeté la demande du Chili : l’Équateur à la Coupe du monde au Qatar.

La FIFA a statué en faveur de l'Équateur.

La FIFA a statué en faveur de l’Équateur.

Related articles

Share article

Derniers articles

C’est presque pareil, sauf pour le nom : Starbucks en Russie s’appelle désormais Stars Coffee.

En Russie, les anciennes succursales reconverties de la...

Gaby Blaaser ne porte plus rien sur ses photos Insta.

De Spangas à Bons moments, mauvais moments et de Snuff le chien et le château fantôme à Casanova. Nous...

Les organisations caritatives ne peuvent pas ouvrir de compte chez ING en raison du manque de personnel

Les associations et fondations, y compris les organisations...

Un nouveau film sanglant « Jurassic World » avec de l’action classée R est en route !?

Le réalisateur Colin Trevorrow était responsable de la relance en 2015 de la série Jurassic Park-Franchise. Il l'a ensuite...