Etats-UnisMoyen OrientNews

Al-Assad dénonce la politique adoptée par les USA et leurs alliés au Proche Orient

Al-Assad dénonce la politique adoptée par les USA et leurs alliés au Proche Orient

DAMAS – Le Président Syrien Bachar al-Assad a dénoncé, dimanche, la politique adoptée par les Etats-Unis et leurs alliés dans la région du Proche-Orient, en ce qui concerne le dossier nucléaire Iranien, les sanctions imposées à la Russie, ainsi que les tentatives de faire perdurer le conflit Syrien à travers l’appui aux réseaux terroristes.

S’exprimant lors d’une rencontre à Damas avec le ministre iranien de la Défense, Amir Hatimi, qui a entamé dimanche une visite de deux jours en Syrie, Bachar al-Assad a assuré que “les opérations menées par l’armée syrienne et les forces alliées en Syrie contre le terrorisme confirment les politiques justes que suit l’axe de la lutte antiterroriste”, a rapporté l’agence officielle Sana.

Le Président Syrien a dénoncé, lors de cette rencontre, la politique adoptée par les Etats-Unis et leurs alliés dans la région en ce qui concerne le dossier nucléaire iranien, les sanctions imposées à la Russie, ainsi que leurs tentatives de faire perdurer le conflit Syrien à travers l’appui aux réseaux terroristes, a ajouté la même source.

L’entretien entre le dirigeant syrien et le ministre iranien de la Défense a porté sur “les victoires qu’a remporté l’armée syrienne dans sa guerre contre le terrorisme”, a poursuivi l’agence Sana, précisant que le général Ali Abdallah Ayoub, ministre de la Défense et commandant en chef adjoint de l’armée et des forces armées syriennes, ainsi que l’ambassadeur de Syrie à Téhéran et l’ambassadeur d’Iran à Damas ont pris part à la rencontre.

Le Président al-Assad a souligné, dans ce contexte, “l’importance de développer la coopération et la coordination entre la Syrie et l’Iran”, considérant que la visite du ministre iranien de la Défense en Syrie ne “reflète la profondeur des relations entre les deux pays”.

A ce propos, le chef d’Etat syrien a mis l’accent sur “le maintien de la coordination entre les deux pays dans l’élaboration des plans de coopération à long terme qui seront susceptibles de renforcer les liens entre les deux peuples Iranien et Syrien”.

Le Ministre Iranien de la Défense, accompagné par une importante délégation militaire, a indiqué, quant à lui, que “l’expérience de la Syrie et la fermeté de son Syrien et de ses dirigeants contre le terrorisme seront un exemple à suivre non seulement par les peuples de la région mais également par le monde entier”.

Dans ce sillage, Amir Hatimi a exprimé sa “confiance en la capacité de la Syrie de poursuivre le chemin jusqu’à la réalisation de la victoire totale et l’éradication définitive du terrorisme”.

Réaffirmant la position de son pays à l’égard du conflit Syrien, basée sur la défense de “l’unité et de l’indépendance de la Syrie loin de toute intervention extérieure”, il a assuré que “l’Iran continuera à défendre ces principes en dépit des menaces et des pressions qu’exercent certains pays soutenant le terrorisme”.

Le ministre iranien de la Défense a salué, auparavant, lors d’une réunion avec son homologue syrien Abdallah Ayoub, l’étroite coopération entre l’Iran et la Syrie affirmant que “la Syrie entre dans l’étape très importante de la reconstruction”.

Il a souligné que “Téhéran aurait une présence et une participation dans le processus de reconstruction de la Syrie”.

“La Syrie est à un tournant très important. Elle traverse une phase critique et entre dans l’étape très importante de la reconstruction”, a-t-il affirmé, tandis que son homologue Syrien a loué le caractère “exemplaire des relations Syro-Iranienne”, réitérant la détermination du gouvernement Syrien à poursuivre et à consolider la coopération avec son partenaire Iranien.

Aps

 

 

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close
Close