Air Algérie : Trop d’incidents techniques

Air Algérie : Trop d’incidents techniques

Par : Abdelkader DJEBBAR

Une véritable catastrophe a été évitée de justesse hier matin, lorsque le réacteur d’un avion d’Air Algérie assurant la liaison Alger-Beyrouth (Liban) a pris feu en plein vol.

En effet, un appareil de la compagnie nationale de transport aérien Air Algérie, assurant la liaison entre Alger et la capitale libanaise Beyrouth, a dû faire demi-tour après que l’un de ses réacteurs ait pris feu en plein vol, rapporte le quotidien arabophone El Khabar

Les passagers du vol ont vécu plusieurs minutes de frayeur à cause de l’incident. Les membres de l’équipage ont dû déclencher l’usage des masques à oxygène pour parer à une éventuelle pénétration de la fumée à l’intérieur de l’avion.

Les incidents techniques  à bord des appareils de la compagnie nationale sont devenus fréquents ces derniers temps.

Dans la troisième semaine de janvier dernier, un avion d’Air Algérie, qui devait assurer Alger-Paris, a fait demi-tour peu après son décollage à cause d’un problème de moteur déclenché par l’impact avec un volatile, a indiqué à l’APS le directeur de la division des affaires générales de la compagnie nationale, Reda Toubal Seghir.

”Pendant la phase de décollage du vol AH1002 Aéroport Houari Boumediène-Roissy Charles de Gaulle, l’avion a été percuté par des oiseaux dont l’impact a été ressenti par le commandant de bord qui a fait demi-tour pour inspection, et ce, en application des procédures de sécurité pour vérifier l’état du moteur”, explique le même responsable.

Les techniciens de la compagnie, qui ont procédé à une inspection de l’appareil, ont confirmé qu’une opération de maintenance était nécessaire, poursuit-il.

En conséquence, Air Algérie a procédé au débarquement des passagers pour les réembarquer à bord d’un autre appareil, assure M. Toubal Seghir.

Dans un passé très récent, une panne technique s’est produite dans un avion d’Air Algérie qui transportait des voyageurs à partir de l’aéroport international Houari Boumediène (Alger) à destination de Marseille.

Suite à cette panne technique qualifiée d'”ordinaire”, l’avion a rebroussé chemin vers Alger une demi-heure après son décollage pour effectuer les opérations de réparation nécessaires, selon Air Algérie.

“Le commandant de bord a décelé une petite panne technique et a décidé de revenir sur Alger 30 minutes après le décollage de l’avion juste par mesure de précaution”, a déclaré à l’APS la directrice de la communication auprès d’Air Algérien, Mme Mounia Bertouche.

Il s’agit d’un Boeing 737-600 du vol AH10-20 qui transportait à son bord 101 passagers.

Et au Ministre des travaux publics et des transports de souligner il y a à peine quelques jours que la compagnie Air Algérie «  n’est pas en faillite mais passe par une situation financière qualifiée de difficile ».

A.D

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *