AlgérieEconomieNews

Aid El Adha : Valoriser le cuir de l’abattage

Aid El Adha : Valoriser le cuir de l’abattage

Par : Abdelkader DJEBBAR

En prévision de l’Aid El Adha prévu le 22 août, le  Ministère de l’Industrie et des Mines a annoncé hier le lancement d’une campagne de collecte des peaux d’ovins, de bovins et de caprins, issues de l’abattage des sacrifices d’Aïd El Adha, afin de valoriser la filière cuir.

Cette opération, loin d’être la première du genre, consiste à collecter les peaux des bêtes sacrifiées et à les mettre à la disposition des tanneries pour leur valorisation et utilisation dans l’industrie du cuir, une filière à fort potentiel à l’export, indique le Ministère dans un communiqué.

Cette action rappelle les années soixante-dix, époque durant laquelle la SONIPEC (Societe Nationale de l’Industrie des Peaux et Cuirs) battait assez souvent des records dans tout ce qui avait un lien avec le cuir, incluant les vêtements.

Cette année, le Ministère prévoit la collecte de quelque 800.000 peaux sur un total de plus de 4 millions d’animaux qui doivent être sacrifiés durant  l’Aïd El-Adha de cette année.

Six wilayas pilotes, que sont Alger, Oran, Constantine, Jijel, Sétif et Batna, ont été choisies pour cette première campagne qui sera étendue vers le reste des wilayas à partir de l’année prochaine.

Pour assurer le bon déroulement de l’opération, les sites dédiés à l’abattage des sacrifices et au stockage des peaux seront aménagés dans chacune de ces wilayas, en plus du reste des abattoirs qui seront mobilisés durant les deux jours de l’Aïd.

Pour collecter le plus grand nombre de peaux, l’implication des citoyens est indispensable et constitue même un préalable pour la réussite de cette opération, souligne le Ministère.

Ainsi, des campagnes de sensibilisation au niveau local, portant sur une communication de proximité, l’affichage dans les mairies et mosquées, des messages SMS et des spots publicitaires dans les télévisions et radios, seront lancées afin d’atteindre les objectifs escomptés.

De son côté, le  Ministère de l’Agriculture, du Développement Rural et de la Pêche a mis en place, comme chaque année, un dispositif pour la préparation de la fête de l’Aïd El Adha à l’effet de se dérouler dans les meilleures conditions, a indiqué dimanche cette institution dans un communiqué.

Dans un souci de respect de l’hygiène et de la santé publique, les services de voirie de wilaya ont été instruits de récupérer les carcasses et organes saisis ainsi que les détritus (paille, cornes, onglons, buse, …) et les acheminer vers des lieux d’enfouissement ou d’incinération. D’autre part, un vaste programme de prévention et de sensibilisation, destiné aux éleveurs, afin de prémunir le bétail contre les diverses maladies, est également mené à longueur d’année, a fait savoir la même source.

A.D

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close