FranceNews

Acte VII des « gilets jaunes » : le mouvement cible les médias

PARIS - L'acte VII de la mobilisation du mouvement des "gilets jaunes" s'est caractérisé ce samedi par des rassemblements devant les sièges des médias, notamment France TV et BMFMTV, même si à Paris le mouvement a montré un net essoufflement.

Acte VII des « gilets jaunes » : le mouvement cible les médias

PARIS – L’acte VII de la mobilisation du mouvement des « gilets jaunes » s’est caractérisé ce samedi par des rassemblements devant les sièges des médias, notamment France TV et BMFMTV, même si à Paris le mouvement a montré un net essoufflement.

Il faut rappeler que certains médias ont été pris à partie depuis déjà quelques semaines par les manifestants qui ont pointé le doigt sur une couverture de leur mobilisation jugée « partiale ». Un grand nombre de « gilets jaunes » reprochent, à travers les réseaux sociaux, aux médias de vouloir discréditer leur mouvement en focalisant trop ou particulièrement sur les scènes de violence desquelles ils réaffirment leur désapprobation.

Des centaines de manifestants ont scandé, durant leur rassemblement, « journalistes collabos », « BFM fake news » ou encore « Macron démission », empêchant même dans d’autres villes des journalistes de faire leur travail. Certains d’entre eux ont expliqué que les « gilets jaunes » ne s’attaquaient pas à la presse « mais à la propagande ».

A Paris, des incidents ont eu lieu après que des manifestants aient envahi la voie du tramway et le boulevard et jeté des projectiles sur les forces de l’ordre.

Un des « gilets jaunes » a arraché le drapeau européen devant le siège de Radio France, à quelques centaines de mètres du siège de France TV, sous les vivats de ses camarades.

Ils ont rejoint par la suite et dans le calme l’avenue des Champs-Elysées où il y avait déjà sur place quelques centaines entourés d’un dispositif sécuritaire très dissuasif. Contrairement aux journées précédentes de mobilisation, les commerces de cette avenue étaient restés ouverts et les touristes ne l’ont pas désertée.

Dans la soirée, des manifestants ont débarqué à proximité du siège du Parisien où une dizaine de voitures ont pris feu.

Pour ce samedi, la mobilisation des « gilets jaunes » a connu une sensible baisse sans pour autant affecter la détermination des animateurs du mouvement qui ne veulent nullement céder sur leurs revendications, dont notamment l’inclusion dans la Constitution du référendum d’initiative citoyenne (RIF), afin que le peuple français soit consulté pour chaque questions sensible touchant son vécu et son avenir.

Selon le ministère de l’Intérieur, il y aurait eu environ 12.000 manifestants en France, alors qu’ils étaient samedi dernier 38.600. La préfecture de Paris a annoncé 800 manifestants à Paris.

Cette journée, marquée par les fêtes de fin d’année durant lesquelles le président Emmanuel Macron se trouve au sud de la France pour quelques jours de congé, s’est également caractérisée par des blocages de routes, un crainte pour ce week-end de chassé-croisé des vacances.

Des heurts ont éclaté dans plusieurs villes, dont notamment Toulouse, Metz et Lille, et on signale même des dizaines d’interpellations. On signale que le siège de la Banque de France a été incendié à Rouen.

Par ailleurs, la lutte des « gilets jaunes » ne se contente pas d’occuper les espaces physiques, tels que les ronds-points, les places ou les avenues, mais elle est menée, et de façon ininterrompue, sur les réseaux sociaux qui sert, pour le mouvement, les moyens de communication les plus adéquat.

Les membres du mouvement sont tenus d’informer, en temps réel et images à l’appui, de tous les événements liés à leur mouvement, de les commenter et  démonter les fake news.

Aps

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :