EconomieNews

Accord Opep-non Opep : un taux de conformité de 98% en novembre

La production pétrolière de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires non-Opep a atteint en novembre dernier un niveau de conformité de 98%, a indiqué l'OPEP dans un communiqué publié sur son site web.

Accord Opep-non Opep : un taux de conformité de 98% en novembre

La production pétrolière de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et ses partenaires non-Opep a atteint en novembre dernier un niveau de conformité de 98%, a indiqué l’OPEP dans un communiqué publié sur son site web.

« Les pays participants à la déclaration de coopération ont atteint en novembre 2018 un niveau de conformité global légèrement inférieur à 100%, atteignant 98% pour le mois », précise le Comité ministériel conjoint de suivi de l’accord Opep-non Opep (JMMC).

Le Comité a ainsi exprimé sa « plus grande satisfaction » devant les « acquis constants et solides » de la «Déclaration de coopération» vieille de deux ans entre l’OPEP et les pays producteurs de pétrole non membres de l’OPEP participants.

« Il est évident que des progrès significatifs ont été accomplis dans la réalisation de l’objectif fixé lors de la 4ème réunion ministérielle des pays de l’OPEP et des pays non membres de l’OPEP du 23 juin 2018, selon lequel les pays ont convenu de s’efforcer de respecter le niveau de conformité global, volontairement ajusté à 100%, à compter du 1 Juillet 2018 pour la durée restante 2018″, note le JMMC.

En outre, le JMMC, qui regroupe l’Algérie, le Koweit, le Venezuela, la Russie et Oman souligne que  » depuis le début de la «déclaration de coopération» en janvier 2017, le niveau de conformité global dépasse largement 100%, pour atteindre 116% ».

Le Comité a confirmé les nouveaux ajustements volontaires de production, prenant effet au 1er janvier 2019 pour une période initiale de six mois, sur la base des décisions prises à l’unanimité lors de la 175e réunion de la Conférence de l’OPEP et de la 5e réunion ministérielle des pays de l’OPEP et des autres le 7 décembre 2018.

Il a affirmé dans ce cadre qu’il continuera à suivre de près ces ajustements volontaires de la production, chaque mois, avec le soutien du Comité technique (JST) et le secrétariat de l’OPEP d’une manière ouverte et transparente.

D’autre part, le JMMC a appelé tous les pays participants de la « Déclaration de coopération » à redoubler d’efforts pour mettre en œuvre intégralement et dans les délais les ajustements de l’offre afin de maintenir l’équilibre du marché pétrolier en 2019.

Pour rappel, l’Opep et ses partenaires, menés par la Russie, ont convenu en décembre de réduire leur production de pétrole combinée de 1,2 million de barils par jour à partir de janvier afin de prévenir une surabondance de l’offre et d’empêcher l’effondrement des prix. La treizième réunion du JMMC aura lieu à Bakou (Azerbaïdjan) le 18 mars 2019.

Le JMMC a été créé à la suite de la 171ème Conférence ministérielle de l’OPEP du 30 novembre 2016 et de la « Déclaration de coopération » de la réunion ministérielle mixte OPEP- pays non membres de l’OPEP tenue le 10 décembre 2016. Ce Comité est chargé de veiller à ce que ces objectifs soient réalisés grâce à la mise en œuvre des ajustements volontaires de la production du pétrole des pays Opep et non Opep.

Aps

 

 

Montrer plus
Error, no Ad ID set! Check your syntax!

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :