AMÉRIQUEEtats-UnisFranceInternationalNews

Accord de Paris : «L’erreur de Trump »

Accord de Paris : «L’erreur de Trump »

Synthèse par : M. AZZEDE

Une erreur pour l’avenir de son pays”, et “une faute pour l’avenir de la planète”. Le Président Français Emmanuel Macron a dénoncé jeudi 1er juin la décision de Donald Trump de retirer les États-Unis de l’accord de Paris sur le climat. Et en a profité pour écarter l’appel à une renégociation du texte lancé par le Président Américain. L’accord de Paris, signé par 194 autres pays en décembre 2015, vise à contenir la hausse de la température moyenne mondiale bien en deçà” de 2°C par rapport à l’ère préindustrielle.

“J’ai été élu pour représenter les habitants de Pittsburgh, pas de Paris”, a indiqué, sous des applaudissements nourris, le Président septuagénaire qui a mis en avant la défense des emplois Américains.

Affichant sa volonté de négocier un “nouvel accord ou de renégocier l’accord de Paris, Donald Trump est resté extrêmement évasif sur les engagements que les États-Unis seraient prêts à prendre dans ce cadre.

Le moins que l’on puisse c’est que les deux échanges de mots à distance entre Trump et Macron ont été ce jeudi assez musclés pour mettre plein la vue de leurs concitoyens et cela à des milliers de kilomètres l’un de l’autre. Car, d’un autre côté, les deux chefs d’État voulaient également montrer et démontrer pour prouver leur large marge de manœuvres pour prendre les décisions qui répondent le mieux aux besoins de leurs pays respectifs. Mais cette fois-ci, la partie semble se terminer à l’avantage de Paris qui semble vouloir exclure toute possibilité d’un retour de Trump sur la scène internationale de la protection de l’environnement.

La communauté internationale condamne en chœur la décision de Trump. Angela Merkel “regrette ce jeudi soir le choix des États-Unis. Le commissaire européen au Climat déplore de son côté une décision unilatérale”, tandis que Barack Obama a dénoncé cette administration [qui] se joint à une petite poignée de pays qui rejettent l’avenir”. « Triste journée », décision « funeste », « gravement erronée » : les réactions étrangères à l’annonce par Trump de la sortie des États-Unis de l’accord de Paris su le climat étaient unanimement négatives jeudi au soir, rapporte France info. Au Canada, la décision de Trump est tout simplement « vertement critiquée ».

A.M

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :