"A Haute Voix"AlgérieNews

A Haute Voix : Rendre à Alger ce qui est à Alger !

A Haute Voix : Rendre à Alger ce qui est à Alger !
Par Fayçal Charif

Est-il interdit d’imaginer Alger belle et rayonnante ? Serait-ce un rêve de vouloir apprécier ses rues et ruelles propres respirant la gaieté et la joie ? ou serait-ce utopique qu’El-Mahroussa reprenne sa légendaire blancheur, avec sur les balcons l’odeur du jasmin et le sourire des belles jeunes filles d’El-Bahdja ?

Un pays comme l’Algérie a tous les « ingrédients » pour faire de sa ville une capitale de renom et de stature mondiale. Un pays aussi grand, aussi riche et aussi beau, un pays avec toute cette diversité naturelle, toute cette variété culturelle ne peut pas rester en marge du progrès et de l’ouverture.

Les Algériens ont besoin d’une capitale digne de ce nom. Une capitale à la fois, politique, économique et touristique. C’est l’image des grandes capitales à travers le monde. Paris, de l’autre côté de la rive, Londres et Rome non loin de là, New York, Montréal, Sidney à l’autre bout du monde, sont des capitales qui font rêver, des capitales qui bougent, qui se développent à des vitesses parfois vertigineuses. Elles s’accommodent surtout avec les réalités économiques et touristiques de leurs territoires. Elles sont constamment en mouvement et leur envergure est universelle depuis des lustres.

Pourquoi Alger, en tant que capitale, ne peut pas être un Pôle pour l’Afrique, pour le monde arabe ou le monde musulman ? Les villes de Johannesburg (Afrique du Sud), de Dubaï (Emirats Arabes Unis) et Jakarta (Indonésie) à titre d’exemples, nous dépassent de quelques bonds significatifs dans le développement aujourd’hui, difficile à rattraper !

Pourquoi Alger ne brille-t-elle pas assez sur la Méditerranée ? Des villes comme Athènes (Grèce), Barcelone (Espagne), Dubrovnik (Croatie), Lisbonne (Portugal), Istanbul (Turquie), ou encore La Valette (Malte) rayonnent par leur beauté et leur stature de grande ville ou de capitale.

Alger la blanche pourrait se frayer un chemin dans hiérarchie des grandes villes et gagner en notoriété si un projet de remise en valeur de la vieille ville se faisait sentir et au plus vite.

En dix ans, Alger est capable de redevenir l’une des plus attractives villes du bassin méditerranéen. En vingt ans elle sera capable de jouer dans la cour des grandes villes et capitales du monde. Pour cela il faut s’y mettre et y croire…vraiment et sincèrement !

Rêvons…il n’y a que les rêves qui sont permis dans notre Algérie !

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :