"A Haute Voix"News

A Haute Voix : Enseignez le Malhoun…

A Haute Voix
Enseignez le Malhoun…

Par Fayçal Charif

Quand on évoque la poésie algérienne populaire, c’est du « Malhoum » qu’on parle. Une poésie dite, écrite et chantée en dialectal Algérien (Daridja), qui puise dans l’arabe beau et classique. Ce Malhoun, qu’on retrouve aussi au Maroc, en Tunisie, en Libye, et même en Egypte, s’est adapté aux populations et à leur culture, il colle à la conscience populaire à nos jours, et est repris avec amour et ferveur.

Les thèmes du Malhoun abordent tous les sujets propres à la société tels que l’amour, l’amitié, les voyages, l’apprentissage de la vie et la nature, mais également et surtout le religieux. Dans tous les cas de figures, un poème du Malhoun a cette emprise religieuse éprise de paix, de tolérance et de piété.

En Algérie, beaucoup écoutent le Malhoun sans le comprendre, valsent avec ses chants sans s’approfondir dans ses contenus et ses messages qui élèvent l’âme et l’esprit. Le Malhoun approche la « foi », caresse les « croyances »  et envoûte les « ressentis ».

Le Malhoun est un trésor populaire qui appartient au peuple. Il parle au peuple et raconte le peuple avec une poésie de charme devenue sacrée. Délaissé, sa richesse et la variété de ses textes ont été sauvées par la conscience collective et par des « Maîtres ».

Ces beaux textes qui ont parcouru l’histoire du peuple, de son identité et de sa culture devraient être enseignés dans les établissements scolaires, et devraient être dans les programmes d’enseignements des nos universités. Ils auraient été un rempart contre le terrorisme et la violence et l’ignorance.

Les poèmes Sidi Lakhdar Ben Khlouf, Ben M’ssaib, Ben Sahla et tant d’autres n’auraient jamais enfantés des terroristes, mais des générations qui aiment le beau, chantent la paix et sont en paix avec les autres et avec soi !!!

 

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Close
Close
Close