"A Haute Voix"News

A Haute Voix Bonne année…mais faisons le point d’abord !

A Haute Voix
Bonne année…mais faisons le point d’abord !

Par Fayçal Charif

Une année, une autre, une énième…s’en va, traînant derrière elle des traces. Quelques belles traces, mais aussi et surtout, des traces en forme de plaies, de douleurs, de souffrances, de peines, de tristesses…à tel point que « le beau », « le bien », « l’Humain », n’arrivent pas à faire face au « mal » des états, des organisations, et des hommes.

2017 a été terrible comme celle qui l’a précédée, et comme l’année 2015 et comme depuis les sept dernières années, dates des « Printemps Arabes » qui ont bouleversé un « ordre » arabe fragile à jamais, qui s’est écroulé sous le regard complice ou silencieux des grandes nations et des Nations Unis et sous le regard impuissant d’une « Ligue Arabe » qui n’est plus aujourd’hui que l’ombre d’elle-même. Une ombre qui se fait peur

Un nouvelle année tente de briller dans ciel des pays en crise, en conflit, en faillite ou en guerre. Et sous des rayons timides d’un espoir confisqué, on ne peut que faire semblant d’espérer, mais au fond, tout le monde sait que rien ne changera, pire, tout va être mal et va vers le plus pire.

Le monde est en folie depuis des lustres, et depuis la fin de la seconde guerre mondiale, il est allé  encore plus dans sa folie avec de petites guerres parfois froides, mais souvent chaudes à travers le monde comme pour distribuer la mort. Mais depuis un certain 11 septembre 2001, le monde est dans la folie meurtrière avec la loi du plus fort, la loi de celui qui fait les lois et dicte les lois.

Du tristement célèbre Georges Buch junior à Downald Trump, la grande fausse note des Etats Unis, qui a effacé d’un trait le petit espoir porté par un Clinton joyeux ou encore un peu plus par un Obama, le premier président noir des USA. De Tony Blair en adjoint conquérant en Irak, à Nicolas Sarkozy le faux « sauveur » de la Libye. Des rencontres inutiles de la Ligue arabe devenues de grandes mascarades, aux interminables réunions des Nations Unis « utiles » pour les grandes puissances du monde….le monde a changé de visage, de principes et d’idéaux.

Ceux qui endurent ce « nouvel ordre mondial », acté le 11 septembre 2011, c’est les pays pauvres de par le monde, les pays africains, asiatiques et d’Amérique latine de facto et en particulier, les pays arabes et musulmans. Le monde des puissants a trouvé où s’accaparer le pétrole et le Gaz et les richesses des états et des peuples et où vendre ses armes et faire du business planétaire.

Après l’ère du colonialisme, puis la mise en place des dictatures et des doctrines, voilà que les puissants nourrissent ce fléau mondial nommé « Terrorisme » et mettent le feu dans les pays arabes et musulmans, qui soit dit en passant, ont une aptitude à la soumission depuis la chute de l’empire Ottoman.

De l’Algérie à la Syrie, de l’Irak au Yemen, en passant par la Tunisie, la Mauritanie, la Libye, le Soudan, le Liban…et d’autres pays en crise politique, dans les conflits et les guerres, dans la pauvreté et la misère, à travers le monde…le monde a pris une autre trajectoire, qui le fait sombrer de jour en jour, d’année en année. Alors 2001 ou 2018 c’est du pareil au même.

Depuis 17 ans, voir plus, les opprimés, les soumis échangent les même voeux. C’est les voeux des pauvres, des faibles. Les puissants eux, ont d’autres voeux.

Bonne année, oui….mais il fallait faire le point !

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close
Close