Présidentielles françaises : Macron haut la main

Présidentielles françaises 

Macron haut la main

Synthèse par : M. AZZEDE

Les Français qui étaient appelés à voter ce dimanche pour la deuxième fois en quinze jours ont enfin soufflé. Les uns de joie, les autres dans la tristesse. Emmanuel Macron a pulvérisé le score. Plus de 65% de votants ont opté pour le plus jeune. La victoire a été également fêtée ailleurs. Même en Algérie, comme pour balayer Martine Le Pen qui essuie une grosse défaite. Une défaite certes attendue mais pas à ce point.

Le peuple français n’a pas mâché ses mots. Il a même dépassé les maux pour porter Macron à l’Élysée et consolider la politique européenne de la France sur un score sans appel.

Du Bois de Vincennes, Marine Le Pen a souhaité une grande réussite à Macron dans sa mission.

À la mi-journée, la participation au scrutin, niché au coeur d’un week-end de trois jours, atteignait 28,23 %, quasi-stable par rapport au premier tour mais en légère baisse par rapport au second tour de 2012.

Particulièrement tendue, la campagne de l’entre-deux tours a connu son apothéose dans un débat télévisé virulent et confus, mercredi, entre les deux candidats.

Derniers soubresauts, à quelques instants de la clôture de la campagne officielle, plusieurs gigabits de documents internes (courriels, documents comptables…) de l’équipe d’Emmanuel Macron ont été piratés et publiés sur les réseaux sociaux vendredi soir, fuite abondamment relayée par l’extrême droite sur Twitter.

Le vainqueur a déjà été invité par M. Hollande à participer lundi à son côté aux cérémonies du 8 mai, commémorant la capitulation allemande en 1945.

Suivra une semaine de tractations pour désigner un premier ministre et former un gouvernement, annoncé après l’investiture du nouvel élu, celle-ci pouvant avoir lieu dimanche 14 mai.

Un total de 47,58 millions d’électeurs sont inscrits sur les listes électorales, dont un peu plus d’un million de Français installés à l’étranger.

Les 66 546 bureaux de vote de France ouvrent de 8 h à 19 h heures locales. À Paris et dans certaines grandes villes, les bureaux resteront ouverts jusqu’à 20 h heure locale.

Le vote a commencé dès samedi dans les Antilles françaises, en Guyane (Amérique du Sud), à Saint-Pierre et Miquelon (archipel français d’Amérique du Nord) et en Polynésie française (Pacifique Sud).

L’investiture du nouveau président devra avoir lieu au plus tard le 14 mai, date d’expiration du mandat du président socialiste François Hollande, qui ne se représentait pas.

M.A

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *