Réunion de coordination au consulat général de Paris

Réunion de coordination au consulat général de Paris

PARIS – Une réunion de coordination s’est tenue, mercredi après-midi, au consulat général de Paris entre les membres du consulat, les candidats et  représentants de la zone 1, et les présidents des bureaux de vote pour les élections législatives qui auront lieu les 29 et 30 avril et le 4 mai.

Le responsable de la cellule chargée de l’organisation des élections législatives, Kamel Kara, a rappelé aux présents le nombre de bureaux de vote dans la circonscription de Paris et les mesures prises pour la sécurisation des urnes du début à la fin du vote, ainsi que les modalités du déroulement du scrutin.

Il a indiqué que les présidents des bureaux de vote sont les seuls responsables de la sécurité des urnes et que toutes les dispositions ont été prises à cet effet.

Il faut souligner que les élections législatives pour la communauté algérienne en France se déroulent dans des conditions particulières, notamment l’état d’urgence en vigueur dans le pays, dans ce cadre il y a lieu de préciser, a-t-il noté, que les autorités sécuritaires ont promis d’accorder toutes les conditions optimales de sécurité.

Kara a réaffirmé que toutes les conditions garantissant un libre choix des électeurs, une saine compétition et une véritable transparence sont mises en œuvre à l’occasion de cette échéance électorale.

Les responsables du consulat général de Paris ont, par la suite, écouté les doléances des candidats ou leurs représentants en matière organisationnelle, dont notamment la délivrance des cartes de vote.

Kamel Kara a expliqué que le consulat a envoyé quelques 900 cartes aux citoyens, déplorant le fait que les changements de résidence des membres de la communauté ne sont pas signalés au poste consulaire et de ce fait près de la moitié des cartes ont été retournées à l’envoyeur.

Le déroulement du scrutin en France se déroulera, rappelle-t-on, sous la surveillance de huit membres de la Haute instance indépendante de surveillance des élections (HIISE), à raison de 4 par zone, qui seront basés au niveau des postes consulaires de Paris et de Marseille.

Dans un souci de facilitation et de rapprochement des lieux de vote dans le but de permettre au plus grand nombre d’électeurs d’exprimer leur suffrage, et en coordination avec les autorités française locales, les ressortissants algériens pourront voter pendant les journées de samedi et de dimanche 29 et 30 avril 2017 dans les bureaux de vote ouverts à cet effet, y compris en dehors des enceintes consulaires.

Les électeurs algériens de la circonscription consulaire pourront voter à Paris dans trois bureaux de vote au niveau du siège à Argentine et deux bureaux à l’Annexe de Passy.

Six bureaux de vote seront également ouverts dans les départements du Centre uniquement le samedi et dimanche : Orléans, Tours, Blois, Bourges, Vierzon et Châteauroux.

Pour la France 19 listes entre partis et indépendants sont en lice pour les prochaines législatives, signale-t-on.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *