Hyundai Tiaret Les moteurs ronflent

Hyundai Tiaret

Les moteurs ronflent

Par : Abdelkader DJEBBAR

Les moteurs de l’usine de “montage” Hyundai commencent à ronfler. À “mal ronfler” crie-t-on un peu partout sur les toits. Car le cahier des charges, dit-on, n’est pas du tout respecte. Et donc, il y aurait combine de faux. Des photos circulant sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours ont en effet semblé révéler que les véhicules Hyundai supposés être assemblés en Algérie seraient en fait livrés déjà totalement assemblés, ne restant que les pneus à placer. Mais le patron du complexe n’a pas du tout hésité à passer à l’offensive. L’entreprise explique dans un communiqué avoir “commencé par l’assemblage des véhicules comme l’ont fait précédemment deux autres constructeurs de renommée mondiale en Algérie en appliquant le principe du SKD qui demeure le plus simple et le plus adapté à notre pays, dans le sens où il applique une formule d’assemblage de kits assez simple “.

Le communiqué laisse comprendre que TMC respecte parfaitement le cahier des charges établi par le gouvernement.

Le gouvernement réagit. Une commission d’inspection se déplacera cette semaine à Tiaret pour inspecter l’usine de montage Hyundai de Tahkout, a indiqué ce dimanche 26 mars Abdeslam Bouchouareb, ministre de l’Industrie et des Mines.

“Le Premier Ministre va dépêcher une inspection mixte composée de l’Inspection générale des finances, de l’Inspection générale des douanes et de l’Inspection générale de l’Industrie qui se déplacera aujourd’hui ou, au plus tard, demain, sur les lieux”, a-t-il précisé.

“Tahkout a signé le cahier des charges. La première inspection a donné lieu à un résultat positif. J’avais déjà signalé que ceux qui s’inscrivent dans le montage seront observés. Les conséquences seront tirées en cas de défaillance”, a ajouté le Ministre.

A.D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *