Crise syrienne: le Conseil des droits de l’Homme onusien adopte le rapport de la Syrie

Crise syrienne: le Conseil des droits de l’Homme onusien adopte le rapport de la Syrie

DAMAS – Le Conseil des droits de l’Homme des Nations unies a adopté le rapport de la Syrie sur les raisons radicales de la crise qui ravage le pays depuis six ans dans le cadre de l’examen périodique universel de la situation des droits de l’Homme, a rapporté vendredi l’agence de presse syrienne Sana.

Le rapport fait un aperçu global sur la situation des droits de l’Homme en Syrie et sur les retombées négatives du terrorisme sur les droits de l’Homme dans les différents domaines, a indiqué l’agence.

“La Syrie a refusé les communiqués et les recommandations des pays qui ont œuvré pour exploiter les mécanismes des droits de l’Homme pour la politisation”, a déclaré l’ambassadeur permanent de la Syrie auprès de l’ONU à Genève, Hussam Eddine Ala lors d’une séance tenue par le Conseil pour adopter le rapport.

Il a dénoncé “les tentatives de ces pays de poursuivre l’exploitation des questions des droits de l’Homme en tant que prétexte pour adopter des politiques hostiles aux pays donnés”.

Le diplomate syrien a souligné que “les crimes terroristes, commis mercredi à Damas et qui avaient fait des dizaines de victimes, démontraient la priorité de la lutte contre le terrorisme et de l’obligation des pays (…) à obtempérer aux résolutions du Conseil de sécurité y relatives”.

“La République arabe syrienne s’engage au règlement politique qui se base sur le dialogue inter-syrien sous une direction syrienne et loin de toute intervention étrangère’’, a-t-il noté.

Aps

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *