Législatives en Algérie : Plus de 1000 listes de candidats

Législatives en Algérie 

Plus de 1000 listes de candidats

Par : Abdelkader DJEBBAR

Selon le Ministère de l’intérieur, 1.088 listes de candidats à la députation sont en compétition pour le prochain scrutin législatif fixé pour le 4 mai prochain, sous réserve de leur validation dans les 10 jours suivants par les services du Ministère de l’Intérieur.

Lors d’une conférence de presse conjointement animée par  M. Amara Lakhdar,  DG intérimaire des libertés publiques et des affaires juridiques, et M. Seddini Abderrahmane, inspecteur général dudit département, ces deux responsables ont fait part de plus amples détails se rapportant, d’une part, à  l’opération de dépôt des candidatures, et relatifs, d’autre part, à l’assainissement du fichier électoral. Les 1.088 listes de candidatures se répartissent en 796 listes déposées par les partis politiques, 128 listes confectionnées suivant la logique des alliances entres les  formations politiques majoritairement islamistes et 146 listes établies par les candidats indépendants, selon le décompte énuméré par M. Amara.

Les responsables ont insisté sur les bonnes conditions dans lesquelles s’est déroulée l’opération de dépôt de listes de candidatures qui n’a été émaillée d’aucun incident.

Quant au fichier électoral dont la nouveauté relative à son assainissement se rapporte à l’introduction des moyens technologiques pour une  efficacité et une maîtrise de cette opération, il faut ressortir un corps électoral qui  se chiffre à 23.276.550 inscrits au terme de l’opération de révision annuelle effectuée en octobre. La révision exceptionnelle engagée en prévision des législatives s’achèvera le 19 de ce mois, indiquent les deux cadres du ministère de l’Intérieur. «Nous n’avons aucun problème vis-à vis du ficher  électoral en matière de contrôle ; nous disposons désormais d’un partenaire qu’est la Haute instance indépendante de surveillance des élections  (HIISE) dotée constitutionnellement de larges prérogatives», dit l’inspecteur général  du  ministère de l’Intérieur.

Cette conférence de presse a permis d’apprendre que le  FLN, le RND et TAJ ont déposé  des listes de candidatures dans 25 daïras, le  MPA dans 48, le PT dans 41 et le FFS dans 35 daïras. Le nombre total des partis en lice est de  63 auxquels s’ajoutent les formations politiques qui ont constitué des alliances.
C’est dire tout l’engouement suscité par les législatives du 4 mai prochain en espérant une représentativité populaire conséquente allant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des larges masses laborieuses confrontées à l’année longue à mille et un problèmes basculant du coût de la vie vers les problèmes de logement et réciproquement.

A.D

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *