Le présalaire des apprentis pris en charge partiellement par l’Etat à partir de 2018

Le présalaire des apprentis pris en charge partiellement par l’Etat à partir de 2018

BLIDA- Le Ministre de la Formation et de l’Enseignement  Professionnels, Mohamed Mebarki a annoncé, lundi à Blida, que l’Etat  prendra en charge à partir de l’année en cours le versement d’une partie du  présalaire des apprentis, la partie restante étant prise en charge par les  entreprises économiques.

Intervenant lors des travaux d’une journée d’étude sur “Les voies de  promouvoir l’apprentissage et la formation continue au niveau des  entreprises économiques”, M. Mebarki a précisé que le Fonds national de  développement de l’apprentissage et de la formation continue (FNAC) prendra  en charge, à partir de 2018, le versement d’une partie du présalaire des  apprentis, conformément à l’arrêté interministériel du 9 avril 2017 fixant  la nomenclature des recettes et des dépenses imputables.

Dans ce contexte, il a indiqué que son département veut booster le mode de  formation par apprentissage pour répondre aux besoins des entreprises  économiques en main d’œuvre, en assurant à l’horizon 2019 la formation de  plus de 70% du nombre global des stagiaires à travers l’apprentissage et  30% en mode de formation résidentielle.

A cet effet, un plan d’action a été élaboré pour les trois prochaines  années consistant en la prise en charge par le FNAC de la formation  pédagogique de 4.000 formateurs en apprentissage et l’impression de plus  400.000 livres et contrats d’apprentissage et l’octroi d’équipements au  profit de près de 20.000 apprentis en formation dans des filières  prioritaires.

Dans son allocution, M. Mebarki a passé en revue les dispositions  juridiques et financières arrêtés par l’Etat pour développer ce mode de  formation qui a permis d’augmenter le nombre des stagiaires bénéficiant  d’une formation par apprentissage de 40.000 durant les années 80 et 90 à  300.000 stagiaires en 2017.

Dans une déclaration à l’APS, le directeur général du FNAC, Abdelkader  Touil a indiqué qu’une série de rencontres de sensibilisation au profit des  opérateurs économiques sera lancée, dans 20 wilayas disposant d’importantes  zones industrielles, pour faire connaitre les missions de ce Fonds qui  assure une formation de qualité aux employés des différentes entreprises  économiques.

Ces rencontres, qui regrouperont des représentants du FNAC, du ministère  de tutelle et des opérateurs économiques visent à intégrer un maximum de  stagiaires dans les différentes entreprises industrielles, selon M. Touil.

Aps

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *