L’ONU a commencé à évacuer des migrants africains de Libye au Niger

L’ONU a commencé à évacuer des migrants africains de Libye au Niger

GENEVE – Un groupe de 25 migrants originaires d’Erythrée, d’Ethiopie et du Soudan et coincés en Libye dans une situation “très vulnérable” ont été évacués au Niger, dans la première opération du genre, a annoncé dimanche l’ONU.

 “Nous sortons les gens d’une situation très dangereuse”, a déclaré un porte-parole du Haut commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR), William Spindler.

L’évacuation de ces “réfugiés extrêmement vulnérables” est la première opération de ce type, a souligné l’ONU.

“Ce groupe de migrants est constitué de 15 femmes, six hommes et quatre enfants originaires d’Erythrée, d’Ethiopie et du Soudan”, a précisé le HCR.

“Ils seront tous hébergés dans une maison à Niamey le temps que leurs demandes de réinstallation soient examinées”, a indiqué dans un communiqué Vincent Cochetel, envoyé spécial du HCR pour la situation en Méditerranée centrale.

“Nous espérons que nous serons en mesure de mener d’autres évacuations à l’avenir”, a-t-il poursuivi, ajoutant qu’elles resteraient cependant “limitées tant que les engagements en vue de la réinstallation (des réfugiés) ne sont pas suffisants”.

Selon un dernier bilan de l’ONU, plus de 152.000 migrants sont arrivés en Europe par la Méditerranée cette année et près de 3.000 sont morts ou ont disparu en mer.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *