Sahara Occidental: l’ex-Président Allemand Koehler nouvel émissaire de l’ONU  

Sahara Occidental: l’ex-Président Allemand Koehler nouvel émissaire de l’ONU  

NEW YORK (Nations unies)- L’ancien Président Allemand  Horst Koehler a été formellement nommé mercredi nouvel émissaire de l’ONU pour le Sahara Occidental, chargé de relancer les discussions entre le Maroc et le Front Polisario, selon un communiqué des Nations unies.

Le choix de Horst Koehler, 74 ans, avait été annoncé début juin par l’ONU. Il remplace l’Américain Christopher Ross, qui avait démissionné en avril après des années de tensions entre l’ONU et le Maroc à propos de ce territoire occupé depuis plus de 40 ans par le Maroc.

Economiste et ancien banquier, M. Koehler, marié et père de deux enfants, a présidé l’Allemagne de 2004 à 2010 après avoir dirigé le Fonds monétaire international (FMI) et présidé la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd).

Le Conseil de sécurité a adopté en avril une résolution exhortant le Maroc et le Front Polisario à reprendre les négociations, qui sont dans l’impasse depuis 2012.

Inscrit depuis 1966 sur la liste des territoires non-autonomes, donc éligible à l’application de la résolution 1514 de l’Assemblée générale de l’ONU portant déclaration sur octroi de l’indépendance aux pays et peuples coloniaux, le Sahara occidental est la dernière colonie en Afrique, occupé depuis 1975 par le Maroc, soutenu par la France.

Plusieurs rounds de négociations entre les parties aux conflits (Polisario/Maroc), ont été organisées sous l’égide de l’ONU. Ils buttent toujours sur la position de blocage de la partie marocaine relative à  l’organisation d’un référendum pour l’autodétermination du peuple sahraoui.

Aps

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *