« Les Andalouses » Un site de…RÊVES !!!

« Les Andalouses »

Un site de…RÊVES !!!

Par : Mohammed CHOUAKI

A l’ouest de l’Algérie, Oran en est la ville phare. Souriante, accueillante et qui sait faire la fête, sa réputation de ville agréable et festive a dépassé les frontières du pays. Un temps, au plus beau de sa beauté, les touristes Français l’avaient surnommée « Petit Paris ». Cette ville généreuse a su et sait toujours le faire captiver les touristes Algériens et du monde en offrant ses merveilles historiques, culturelles à la découverte, mais aussi sa belle côte et son incontournable site… « Les Andalouses » ! 

Les Andalouses « Al Andalousiyat », le nom est tiré de l’histoire. Oran avait, il y a quelques siècles, comme d’ailleurs beaucoup de villes Algériennes et du Maghreb, accueilli les réfugiés Andalous musulmans qui fuyaient l’Espagne. Elle s’est appropriée ce nom en raison des réfugiés Andalous qui débarquèrent sur cette plage. Dans la période de l’Afrique Romaine, ce fut le poste Romain côtier de Castrum Puerorum. Les Andalouses, c’est un clin d’œil à l’histoire !

Le site touristique est considéré comme le premier grand centre touristique de l’ouest de l’Algérie, mais également comme l’un des plus beaux sites d’Algérie. Son emplacement sur la belle corniche ouest d’Oran fait rêver et donne à la ville d’Oran et à la région une notoriété touristique très enviée par les autres villes côtières Algériennes.

Ce qu’a pu faire les bâtisseurs de ce site est resté une référence en la matière à nos jours. Et même si le site a été touché depuis son ouverture à de tumultueuses situations en rapport avec les situations du pays lors des crises économiques, et surtout lors de la décennie noire du terrorisme dans les années 90, et aussi l’effet de l’absence d’une judicieuse politique touristique sur le long terme, « Les Andalouses » n’ont jamais perdu de leur superbe et ils ont toujours su se relever pour rester l’un des plus beaux sites du tourisme de plage en Algérie.

A 25 Km de la ville El Bahia wahran, et à 35 Km de l’aéroport international d’Oran, le site invite les touristes Algériens et étrangers à se détendre et à passer de bons moments durant l’été dans un cadre féerique et au milieu d’un environnement agréable. Son emplacement et ses capacités importantes, étaient susceptibles de le mettre dans le sillage des grands sites touristiques mondiaux pour devenir un maillon important d’une chaîne touristique internationale. Seulement la réalité touristique de l’Algérie a laissé cette station balnéaire uniquement une destination nationale, au mieux, régionale.

Implanté sur une plage en sable dorée de 1200 m le long de la baie des corailleurs et au pied d’une montagne verdoyante, Les Andalouses sont dans le programme des Algériens dès l’entame de l’été. S’étendant au milieu d’un espace vert avantageusement boisé et fleuri, sa superficie est de 196 655m2. Le site est beau et imposant. Sur 20 Ha sont bâtis 175 bungalows, villas et 1 hôtel de 402 chambres avec annexes. Inauguré en juin 1973 par le feu Houari Boumediene (Président de la république de l’époque), le village des Andalouses est l’œuvre du célèbre architecte français Fernand Pouillon.

A ce jour, le site est toujours aux mains de l’état qui le gère. Le village des Andalouses est administré par une entreprise publique a sa tête le Président Directeur Général Mr Lahcen BAHLOULI un professionnel du tourisme  « qui a la mission de développer, de gérer, d’organiser et de commercialiser ses structures touristiques à caractère balnéaire en respectant les normes de gestion, d’hygiène et de sécurité, ainsi qu’à la qualité de prestation touristique qu’elle est appelée à fournir ». Même avec des imperfections, le site garde le cap et innove. On annonce une nouveauté sur le site d’ici la fin de l’année 2017, où il est prévu la réalisation d’un centre de thalassothérapie moderne répondant aux normes internationales.

Le complexe touristique Les Andalouses propose des retrouvailles avec la nature, la mer, la pureté, à travers des excursions, des randonnées pédestres, des méharées, des bivouacs agrémentés de soirées folkloriques. Quelque part, Les Andalouses racontent…l’Algérie !

 

M.CH

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *