Bac « spécial-retardataires » : Et encore des absents…

Bac « spécial-retardataires »

Et encore des absents…

Synthèse par : M. AZZEDE

Malgré l’organisation d’un deuxième examen du baccalauréat, les absences ne passent pas inaperçues à travers les 299 centres repartis à travers l’ensemble du territoire national. On sait que cette session obtenue à l’arrachée est exclusivement réservée aux candidats retardataires, exclus de la session ordinaire qui a eu lieu du 11 au 15 juin 2017.

Au premier jour des examens, plusieurs candidats ont exprimé leur satisfaction  pour cette deuxième chance. Quant au niveau des questions elles ont été jugées par la plupart d’entre eux d’abordables. Toutefois, tous ont déploré la vague d’absences qui a été enregistrée à travers les différents centres d’examens, d’après les témoignages recueillis auprès des candidats à leur sortie des classes. « Nous n’étions que six candidats en classe alors qu’on devrait être 20 à passer dans cette salle, donc 14 candidats étaient absents », a déclaré un des participants.

Plus de 100.000 élèves sont concernés par cette session au niveau national. Pour rappel, 24.872 candidats étaient inscrits pour la session du baccalauréat du mois de juin à Oran. 73 centres d’examen ont été retenus. Les candidats libres étaient au nombre de 7.361. Aussi, pour éviter la répétition du scandale de la fraude qui a entaché cet examen en 2016, des mesures ont été prises, notamment l’interdiction des portables dans les salles d’examen et l’utilisation de brouilleurs de portables et de caméras de surveillance.

Pour cette session spéciale-retardataires, Oran compte 3.078 candidats  dont 389 scolarisés. Selon une source de la direction de l’éducation citée par Le Quotidien d’Oran, le taux d’absentéisme a atteint 1,06%. La majorité des absents sont des candidats libres.

Cette nouvelle session doit durer jusqu’au 18 juillet. Il faudra donc patienter pour les résultats du baccalauréat national. Ils ne seront pas communiqués que le 15 juillet comme prévu, mais plutôt le 25 pour les deux sessions, a indiqué là ministre de l’Éduction nationale.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *