Air Algérie et les Algériens de France

Air Algérie et les Algériens de France

« Et pourtant, l’Algérie c’est juste à côté »

Par : Fayçal Charif

Air Algérie est aujourd’hui, de l’avis de tous les Algériens, un mauvais prestataire. Si de par le passé, cette compagnie donnait de la fierté aux Algériens et à toute l’Algérie, force est de reconnaître que l’état actuel des choses et qui dure depuis des années est une vraie honte.

L’histoire des Algériens de France et la compagnie Air Algérie est une histoire tumultueuse. Depuis des lustres déjà, le service rendu était en de ça de ce qui devait être, mais depuis une quinzaine d’années, la situation a empiré. Voyager avec Air Algérie est devenu par la force des choses un cauchemar.

Quand, étonnamment et bizarrement, mais du moins courageux, le député FLN, Lyes Saadi avait soulevé le problème de gestion catastrophique de la compagnie Air Algérie en pleine séance de la précédente Assemblée Nationale, il a résumé toute la colère des algériens vis à vis de « leur » compagnie.

Ce cri de ras le bol, qui accuse les responsables de corruption, d’incompétence et de mépris vis à vis des voyageurs, surtout si c’est des algériens, est le même cri qui résonne dans nos aéroports et dans ceux des pays étrangers quand il s’agit d’un vol Air Algérie.

Que ça soit les lignes intérieures ou les lignes internationales, les voyageurs subissent et souffrent. Un vol pour Annaba, Oran ou Adrar est une vraie expédition. Prendre un vol avec Air Algérie à destination de Paris, Londres ou Montréal est un vrai calvaire.

La situation s’est tellement dégradée qu’un retard d’une heure est considéré comme chose normale. Que deux heures de retard est raisonnable et qu’au delà, c’est  du à des « problèmes techniques ». Un jour, un vol Paris-Alger, en retard d’une heure, annoncé par les responsables a tourné à la moquerie. A l’annonce de l’information, les voyageurs algériens ont applaudi et puis commenté : « nous sommes dans les normes ».

Un autre jour, un vol Bordeaux-Alger a fait parler de lui. Prévu à 18h 40, il est annoncé en retard d’une heure, puis d’une autre…et une autre. Finalement l’appareil ne volera qu’à minuit. Les voyageurs, hommes, femmes et enfants ont cherché en vain à comprendre. Les responsables algériens en place n’étaient pas très en vue, ni en mesure de donner des explications, encore moins de calmer les esprits chauffés des hommes, la colère des femmes et les pleurs des enfants qui n’en pouvaient plus de cette attente interminable.

Ces mêmes scènes désolantes se répètent à une cadence infernale et depuis des années, les algériens subissent cet état de fait qui est devenu une logique. Ajouter à cela, un mépris total et un service des plus dégradés, avant, pendant et après l’atterrissage de l’appareil.

A l’enregistrement, c’est toujours une vraie pagaille. Sur les autres vols des autres compagnies, c’est le calme et la sérénité. Le sourire et la joie de faire un voyage se lisent sur les visages. Côté algérien, il y a du chahut, de l’énervement et de la colère au su et au vu des autres voyageurs des autres compagnies.

Si dans les aéroports d’Algérie, c’est un peu normal, argumenté par le tempérament de l’algérien, dans les aéroports du monde c’est mal vu et mal perçu. Un algérien est montré du doigt à cause de « sa » plus « célèbre » compagnie.

Il y a plusieurs semaines déjà, les algériens de France, et de l’étranger ont entamé leur réservations pour les vacances de l’été prochain. Si certains, ont le choix et la latitude de choisir d’autres compagnies qui souvent sont plus chères, d’autres (la plupart) achètent forcés et contraints.

On réserve toujours. Enfin, si le site de la compagnie répond présent ou si les hôtesses répondent au téléphone avec amabilité. Pour ce qui est des promotions, « il ne faut pas trop y croire… c’est de la poudre aux yeux ».

Prendre un vol d’Air Algérie vers l’Algérie en période estivale revient en moyenne à 400 euros. Le prix aurait été raisonnable, si le vol n’a pas de retard et si le service est assuré à sa juste valeur. Beaucoup voyageurs se posent la question de savoir pourquoi un prix pareil…pourtant, l’Algérie c’est juste à côté !!!

CH.F

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *