Algérie : Les parkings au… noir

Algérie : Les parkings au… noir

 Par : M. AZZEDE

Un petit grand et gros dossier est oublié dans les fonds de tiroirs. Sitôt ouvert il y a des mois et des mois, sitôt fermé comme pour ne pas déranger les autoproclamés gardiens de voitures dans pratiquement toutes les rues et ruelles des villes et villages en Algérie. À un point tel qu’il n’existe plus les zones à stationnement unilatéral tout comme il n’existe pratiquement plus de trottoirs pour piétons. Et contrairement au code de la route, les situations sont complètement inversées. On se retrouve donc avec les trottoirs pour véhicules et les chaussées pour piétons. Et vogue la galère…

Les autoproclamés « gardiens de voitures » font la loi depuis qu’ils ont revêtu les gilets fluorescents pour être mieux repérés. Depuis qu’ils sont armés de batte de base ball pour mieux s’imposer. Et j’en passe. J’en passe sans oublier la tarification imposée : cinquante dinars pour chaque automobiliste, peu importe la durée du stationnement.

Pourtant, il y a quelques mois, comme par magie, un peu tout le monde à tenté de plancher sur le sujet pour trouver des solutions qui arrangeraient, la aussi, un peu tout le monde. Rien n’y fait. Les battes de base ball semblent plus tranchantes que l’épée de Damoclès sur les têtes des patrons des parkings autoproclamés.

APC, APW et j’en passe, ont eu l’idée un jour de faire le ménage dans le domaine. Ce fut l’impasse car les institutions ont tenté de recenser ces patrons. De les organiser. D’officialiser la profession. Erreur! Les hommes au gilet fluorescent ont découragé plus d’un. Alors qu’il n’y a rien de plus simple que d’installer des parcomètres pour arrondir les fins de mois des APC ne serait-ce que pour aider les familles dans le besoin.

Y a qu’à voir les résultats dans les grandes et petites villes dans le monde. Plusieurs villes en Europe et en Amérique se nourrissent des petites pièces pour les besoins du quotidien… Bien de gros trous sont bouchés.

A.M

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *