AlgérieNews

4 mai : Bataille de la stabilité

4 mai : Bataille de la stabilité

Lille par : Mohammed CHOUAKI

Djamel Ould Abbés a été catégorique, net, clair et précis ce samedi depuis Médéa où il se trouvait pour poursuivre la préparation la campagne électorale des législatives du 4 mai. Il a même vanté le processus de confection des listes électorales de son parti en donnant des détails: 74 parmi les 218 députés se sont représentés, 119 membres du comité central et 37 Mouhafedhs (sont sur les listes), six parmi dix-huit membres du bureau politique sont candidats” avant de conclure ce point en précisant qu’il y a un “équilibre entre les générations et les compétences. Nous sommes contents de ces listes” s’est-il félicité.

Le responsable du FLN dit comprendre la colère des mécontents. « Nous avons créé un climat de confiance au sein du parti. Il y a des gens qu’on ne connait pas dans les listes mais dont nous avons étudié les dossiers. Il y a des gens qui sont mécontents. Je comprends leur colère mais on ne peut pas présenter plus de six mille candidats », a-t-il argumenté.

Djamel Ould Abbès a mis en garde contre les “perturbateurs”. “S’il y a un militant en colère, qu’il vienne au siège. Je suis prêt à dialoguer avec lui. Mais les réunions dans les cafés, ce n’est pas de notre niveau”. Il faut croire que cette pratique était monnaie courante. Mais il vaut mieux tard que jamais pour “dépoussiérer” les coulisses, les couloirs et les corridors.

Pour lui, la bataille du 4 mai prochain est celle de la “stabilité du pays”. Djamel Ould Abbès a recommandé aux militants d’être fiers de leur appartenance au parti. “Il faut être offensifs!”

D’Ain Témouchent où il se trouvait dans la semaine, Ould-Abbès avait déclaré que “les portes avaient été fermées devant les opportunistes qui ont essayé de se faufiler dans les listes du parti, car la future Assemblée populaire nationale revêt une importance particulière et historique, par son lien avec ce qui va être déterminé en 2019”. Et d’ajouter : “Le FLN est le parti au pouvoir qui tranchera lors de la présidentielle de 2019.”

Il a, en outre, annoncé la mise en place de comités de wilaya pour les prochaines législatives composés des Mouhafedhs du parti et des membres du comité central de chaque wilaya, ainsi que des candidats aux élections   législatives du 4 mai, des membres des deux chambres du Parlement et des élus locaux. Le SG du FLN a, pour conclure, appelé les membres du parti à la coordination et à la vigilance, et d’aller sur le terrain et intensifier le travail de proximité.

CH.M

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :