AlgérieEconomieNews

Algérie : Améliorer les circuits de distribution

En finir dans l’immédiat avec les pénuries et les difficultés d’approvisionnements en matière des produits de première nécessité, tel est l’objectif à très court terme du gouvernement. Pour ce faire, le Ministre du Commerce, Kamel Rezig, a présidé jeudi à Alger, en compagnie du Ministre délégué chargé du Commerce extérieur Aïssa Bekhai, une réunion de la Commission nationale de suivi et de facilité de l'approvisionnement du marché en produits de large consommation, indique le Ministère dans un communiqué.

Algérie : Améliorer les circuits de distribution

Par : Abdelkader DJEBBAR

En finir dans l’immédiat avec les pénuries et les difficultés d’approvisionnements en matière des produits de première nécessité, tel est l’objectif à très court terme du gouvernement.

Pour ce faire, le Ministre du Commerce, Kamel Rezig, a présidé jeudi à Alger, en compagnie du Ministre délégué chargé du Commerce extérieur Aïssa Bekhai, une réunion de la Commission nationale de suivi et de facilité de l’approvisionnement du marché en produits de large consommation, indique le Ministère dans un communiqué.

Cette deuxième réunion de la Commission, à laquelle ont également pris part des représentants des Ministères de l’Agriculture et des Finances, du Groupe Industriel des Productions Laitières (Giplait), de l’Office National Interprofessionnel du lait (ONIL) et d’associations professionnelles de commerçants et d’artisans, a été consacrée à l’examen des dispositions prises pour assurer l’approvisionnement régulier du marché en produits de large consommation, surtout en lait pasteurisé.

Lors de la rencontre, M. Rezig a donné des instructions pour l’encadrement de la production et de la distribution de ces produits de base et le suivi de leur traçabilité.

Le Ministre a, dans ce cadre, appelé à associer tous les intervenants dans ces filières pour une meilleure maîtrise de la chaîne de production et de distribution garantissant l’approvisionnement régulier du marché en produits de base, surtout subventionnés.

On affirme dans ce sens que toutes les mesures avaient été prises pour la mise en marche d’un système informatique assurant la traçabilité de ces produits, tant au niveau des distributeurs agréés que des commerçants de détail approvisionnés par ces derniers. Il faut croire que, entre autres, l’approvisionnement et la distribution du lait a précité les choses pour tout mettre en œuvre tous les moyens nécessaires pour améliorer les circuits.

A.B

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :