AlgérieNewspolitique

Souk Ahras : Fraude de signatures bulletins de candidature Présidentielle 

Des employés de la mairie de Souk-Ahras ont été arrêtés, le 16 octobre dernier en flagrant délit de trucage de signatures pour la candidature aux élections Présidentielles du 12 décembre 2019, rapporte le quotidien arabophone Echourouk.

Souk Ahras : Fraude de signatures bulletins de candidature Présidentielle 

Alger par : Noureddine RAMZI 

Des employés de la mairie de Souk-Ahras ont été arrêtés, le 16 octobre dernier en flagrant délit de trucage de signatures pour la candidature aux élections Présidentielles du 12 décembre 2019, rapporte le quotidien arabophone Echourouk.

Dans la commune de Souk-Ahras, à l’extrême-est de l’Algérie, une déléguée communale, quatre fonctionnaires au sein de l’APC de Souk-Ahras, et trois autres individus ont été arrêtés. Les agents de la Gendarmerie nationale ont agi à la suite d’une alerte donnée par l’Autorité nationale des élections sur un trucage électoral.

La Gendarmerie a perquisitionné le siège de l’APC de Souk-Ahras et a découvert que ces individus ont signé une centaine de formulaires de soutien à un candidat à la Présidentielle de décembre 2019. Ces formulaires auraient été complétés et signés avec l’identité d’individus enregistrés dans cette commune, sans leur consentement.

L’Autorité indépendante des élections dénonce un trucage électoral. Les vrais signataires ignorent tous qu’ils ont donné leur voix à un candidat à la Présidentielle. La même source ne mentionne pas l’appartenance politique de ces « trafiquants de signatures ». Elle ne donne pas non plus le nom du candidat à la Présidentielle concerné.

Les huit individus seront présentés devant le juge d’instruction près le Tribunal de Souk-Ahras. Le jugement se fera en présence des représentants de l’Autorité Nationale Indépendante Chargée des Elections. En effet, la nouvelle loi assigne à cette instance la responsabilité de surveiller le processus électoral et de superviser toutes ses étapes depuis la convocation du corps électoral jusqu’à l’annonce des résultats préliminaires. Cette autorité se charge également de dénoncer les anomalies du processus électoral en Algérie et à l’étranger.

Ils sont huit fonctionnaires de l’antenne administrative de l’APC de Souk Ahras à avoir été donc pris la main dans le sac pour trafic dans le remplissage des formulaires individuels de candidature au profit d’un postulant à la candidature pour l’élection Présidentielle du 12 décembre, rapporte également la chaîne 3 de la radio nationale.

Les fonctionnaires indélicats, dont la cheffe de service et de sa fille, la déléguée communale et de 5 autres agents, dont le gardien de l’antenne, ont été pris en flagrant délit lors d’une descente de la police judiciaire, samedi 19 octobre.

L’identité du candidat pour lequel étaient destinés les formulaires n’a pas été dévoilée.

N.R

Montrer plus
Erreur, aucun identifiant de pub n'a été mis! Vérifiez votre syntaxe.

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :