"A Haute Voix"AlgérieNewspolitique

A Haute Voix : L’APN à l’ordre du jour !!!

Mais que se passe-t-il donc à l’Assemblée Populaire Nationale ? Presque une semaine de tension et de pression de tout bords jusqu’à n’y rien comprendre. Jusqu’à une crise institutionnelle qui ne dit pas encore son nom. Une crise sans précédent aux allures, de conflits entre les « politiques » et les « égos », qui ne trompent pas à l’Assemblée Populaire Nationale qui devait prendre en charge les préoccupations de la Nation, de l’Etat et du Peuple.

A Haute Voix
L’APN à l’ordre du jour !!!

Par : Mohammed CHOUAKI

Mais que se passe-t-il donc à l’Assemblée Populaire Nationale ? Presque une semaine de tension et de pression de tout bords jusqu’à n’y rien comprendre. Jusqu’à une crise institutionnelle qui ne dit pas encore son nom. Une crise sans précédent aux allures, de conflits entre les « politiques » et les « égos », qui ne trompent pas à l’Assemblée Populaire Nationale qui devait prendre en charge les préoccupations de la Nation, de l’Etat et du Peuple.

On croit savoir donc, sans vraiment comprendre (pour l’instant) le pourquoi du comment, que le FLN veut « se débarrasser de son Président », un militant connu et reconnu de ce Parti. Le Président en exercice, en l’occurrence Saïd Bouhadja, se dit « être la cible de manigance et de tractations en interne ». Les militants sont « gardés éloignés de ce stratagème ». L’opposition se dit « scandalisée » et l’Algérie semble se perdre dans ce jeu de coulisses.

Quand ça déborde, ça déborde et plus personne ne sait d’où ça provient. On dit qu’Ould Abbés a un pois chiche à la place du cerveau. Ses interventions folkloriques, sans sens, ont détruit l’audience et l’Aura d’un parti au sein de la population et a semé le doute parmi les militants qui restent malgré tout responsables et respectueux des « lois » qui gèrent le parti.

Des militants purs. Des militants humbles, et dignes, mais pris dans le piège Ould Abbés qui a rendu le Parti la risée des « critiques ». Pourtant ce Ould Abbés est un Docteur de son Etat, un Docteur avec un grand D, un D majuscule. Et pour l’Histoire avec un grand H, qu’il a lui même écrite, le Docteur a fréquenté Angela Merkel lors de ses études en Allemagne. Le Docteur a fait exploser 4 (bombes) grenades simultanément devant une église. Le Docteur a confirmé sans retenue « H’na Eddoula » (Nous sommes l’Etat). La Maison FLN est en situation de départ de feu. Ses partisans ont pieds et mains liés et ceux qui ont acheté les cordes et tirent les ficelles veulent aujourd’hui la peau de l’ours…Saïd Bouhadja, le Président d’une institution de l’Etat et 3 éme Homme de l’Etat constitutionnellement parlant.

Ould Abbés, qui a dépassé tout entendement dans sa gestion politique du Parti, ne connait qu’une seule citation et ne répète qu’une seule récitation, semble-t-il. C’est celle de la candidature de Bouteflika pour un cinquième mandat ! A croire qu’il veut d’ores et déjà assuré ses arrières qui sont si fragiles. Il scande le nom du Président n’importe où ! N’importe quand ! N’importe comment ! Au point de nuire au Président, qui pourtant à ce jour, il n’a rien dit par rapport aux présidentielles.

Ould Abbés veut à tout prix un 5 éme mandat, pour assurer un autre « mandat » pour lui même. Il y croit dur comme fer.

Tant que Bouteflika est là, il y sera aussi et à n’importe quel prix ! Quitte à innocenter les plus coupables ! Dommage pour les dégâts ! L’étau se resserre de plus en plus… Au suivant… car « Ould Besbess » (excusez le quiproquo), est un « envoyé spécial » du ciel pour les sales besognes ! Mais qu’arrive-t-il à notre Algérie ?

CH.M

Montrer plus

Articles Liés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Voire aussi

Fermer
Fermer
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :