Lakoom-info
Le pétrole ne carbure plus 28 03 2017

Le pétrole ne carbure plus…

Le pétrole ne carbure plus…

Synthèse par : Abdelkader DJEBBAR

Le pétrole a encore joué à la baisse en ce début de semaine et tout juste s’il s’est maintenu autour des 50 dollars le baril. Plusieurs raisons à cela et non des moindres, à commencer par l’augmentation de la production américaine de pétrole suivie par une baisse saisonnière de la demande et l’entretien des raffineries. Le tout n’a pas été pour faire rebondir le pétrole. Une hausse trop rapide des cours ferait cependant courir à l’Opep le risque de stimuler la production américaine du pétrole de schist.

Le comité ministériel, réuni au Koweït dimanche, a demandé au secrétariat de l’Opep de passer en revue le marché du pétrole et de faire des recommandations en avril sur l’extension de l’accord. Il est possible que les marchés soient déçus et aient attendu de la part du comité qu’il effectue une recommandation immédiate d’extension, indique-y-on.

Le comité ministériel a tenu des propos relativement optimistes : “La fin de la saison de maintenance des raffineries et un ralentissement notable de l’accroissement des stocks américains, ainsi que la réduction des stocks flottants viendront soutenir les efforts positifs entrepris pour atteindre la stabilité du marché » souligne notre confrère Tout sur l’Algérie.

Avant la rencontre, le ministre irakien du pétrole, Jabar Ali al-Luaibi s’est lui aussi voulu rassurant quant à l’amélioration de la situation du marché et quant au soutien de son pays aux mesures que l’Opep prendra pour aider à atteindre des prix stables.

La Réunion de dimanche à rassemblé notamment les ministres de l’Énergie du Koweït, de l’Algérie, du Venezuela, de la Russie et d’Oman. Des discussions ont eu lieu sur l’extension, au-delà du mois de juin, de l’accord de réduction d’1,8 million de bpj convenu en fin d’année dernière par l’Opep et certains pays hors Opep.

Cette extension est soutenue par plusieurs pays, dont le ministre de l’Énergie Noureddine Bouterfa, et le ministre du Pétrole du Koweït, Essam al-Marzouq, selon qui, le marché reviendra à l’équilibre au troisième quart de cette année, si tous les producteurs impliqués coopèrent.

A.D

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact

chouaky@lakoom-info.com contact@lakoom-info.com
Copyright © 2016 . All Rights Reserved. Designed by Rifinia.com .