Lakoom-info
Algérie Tunisie 09 03 2017

Algérie – Tunisie: Réunion de la Grande commission mixte pour un nouvel élan dans les relations

Algérie – Tunisie: Réunion de la Grande commission mixte pour un nouvel élan dans les relations

TUNIS- La 21ème session de la Grande commission mixte Algéro-Tunisienne se tiendra jeudi à Tunis sous la co-présidence du Premier Ministre Abdelmalek Sellal et son homologue Tunisien Youssef Chahed, en vue de renforcer les relations notamment sur les plans économique et sécuritaire.

Les travaux de cette réunion permettront aux deux parties de procéder à une évaluation des relations bilatérales ainsi que des perspectives de leur consolidation dans les domaines politique, sécuritaire, économique et social.

Les rapports Algéro-Tunisiens ont particulièrement connu, au cours de ces dernières années, une importante dynamique marquée par la tenue régulière des réunions de la Grande commission mixte et des commissions sectorielles bilatérales ainsi que par des rencontres de haut niveau initiées par les responsables des deux pays pour hisser la coopération au niveau escompté.

==Elargir et diversifier les relations économiques==

La session de la Grande commission mixte de jeudi sera ainsi l’occasion d’examiner les moyens d’élargir et de diversifier le partenariat économique, basé actuellement sur le commerce et le tourisme essentiellement, sachant que les échanges économiques ainsi que les partenariats restent encore en deçà des potentialités importantes que recèlent les deux pays.

Le volume des échanges commerciaux entre l’Algérie et la Tunisie, liées depuis mars 2014 par un accord préférentiel, avait atteint environ un (1) milliard de dollars en 2016 dont 610 millions de dollars d’exportations algériennes (hydrocarbures essentiellement), classant la Tunisie comme 12ème client de l’Algérie.

L’Algérie importe depuis la Tunisie du ciment, du phosphate et des produits agricoles et agroalimentaires.

Dans le secteur énergétique, la dernière réunion de la commission bilatérale Algéro-Tunisienne s’était réunie en février dernier à Alger pour renforcer la coopération énergétique notamment en matière d’approvisionnement de la Tunisie en gaz de pétrole liquéfié.

Les deux parties avaient essentiellement convenu de renforcer la société mixte Algéro-Tunisienne « Numid », créée en 2003 d’un partenariat entre le groupe Sonatrach et la Société Tunisienne des activités pétrolières, et d’élargir son activité à l’extérieur des territoires Algérien et Tunisien.

Cette société active essentiellement dans l’exploration et la production du pétrole et du gaz en Algérie et en Tunisie.

Jusqu’à fin 2016, l’Algérie comptait environ 700 sociétés tunisiennes qui exercent notamment dans les services, la production de biens et l’importation, plaçant ce pays maghrébin à la 5ème position des sociétés étrangères activant en Algérie.

Avec la présence dans le pays de plus de 600 commerçants tunisiens (distribution de détail et services principalement), la Tunisie occupe le deuxième rang en terme de commerçants étrangers (personnes physiques) exerçant en Algérie.

Sur le plan touristique, la Tunisie a accueilli, en 2016, plus de 1,8 million de visiteurs algériens, classant l’Algérie le premier pays pourvoyeur de touristes pour la Tunisie.

=Signature de sept (7) accords et mémorandums=

Les travaux de la réunion de la Grande commission mixte prévue dans la capitale tunisienne devraient être couronnés par la signature de sept (7) accords et mémorandums.

Il s’agira essentiellement de la signature d’un accord sécuritaire, considéré comme un des documents « phares » de cette rencontre, qui constituera le cadre juridique pour une coopération bilatérale intense entre l’Algérie et la Tunisie dans ce domaine.

Cet accord prévoit le renforcement de la coopération sécuritaire et militaire pour faire face aux dangers qui menacent les deux pays notamment le terrorisme, le trafic de drogue, l’émigration clandestine et le crime organisé.

Il s’agira aussi de consolider la démarche de concertation entre les deux pays dans le règlement des crises que connaît la région notamment en Libye, avait indiqué, à ce sujet, le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel, lors de la réunion préparatoire de la Grande commission mixte qu’il avait coprésidée dimanche passé à Alger avec le ministre tunisien des Affaires étrangères, Khemaies Jhinaoui.

Sur ce dossier, la position de l’Algérie et de la Tunisie converge vers la recherche d’une solution politique et consensuelle dans le cadre d’un dialogue inter-libyen inclusif sans ingérence.

Un autre accord relatif à l’échange des instruments de ratification de la délimitation des frontières maritimes entre l’Algérie et la Tunisie sera également signé.

Pour rappel, la dernière session de la Grande commission mixte s’était tenue en octobre 2015 à Alger, qui avait été sanctionnée par la signature d’accords de coopération et de mémorandums d’entente dans les domaines de l’industrie, du bâtiment, de la santé, de la formation professionnelle, de l’éducation et du tourisme.

Depuis cette dernière session, 130 visites ont été échangées à tous les niveaux alors que 30 programmes communs, issus de cette rencontre, ont été mis en œuvre dans différents domaines tels que l’énergie, l’industrie, le commerce, les douanes, l’agriculture, l’enseignement supérieur, les technologies de l’information et de la communication ainsi que la culture.

Aps

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact

chouaky@lakoom-info.com contact@lakoom-info.com

Newsletter