Lakoom-info
Montréal 22 02 2017

Montréal : Encore les mosquées

Montréal 

Encore les mosquées

Synthèse par : Abdelkader DJEBBAR

C’est le troisième acte qui vise la communauté musulmane établie au Canada en moins d’un mois. Une mosquée a été vandalisée, dans la nuit du lundi à mardi, dans l’Est de la ville de Montréal, deuxième plus grande métropole canadienne, rapportent, ce mardi 21 février, plusieurs supports médiatiques canadiens.

Selon Radio Canada, une porte vitrée ainsi qu’une fenêtre du lieu de culte ont été « fracassées », mais aucun projectile incendiaire n’a été lancé. Un individu, âgé de 26 ans, a été arrêté pour « méfaits ». Des accusations de crime haineux pourraient être également retenues contre lui, toujours d’après Radio Canada.

« L’appel ne faisait état que d’un seul suspect qui a été repéré très, très rapidement par les premiers policiers arrivés sur les lieux », a indiqué le porte-parole des services de sécurité, Raphaël Bergeron, cité par Radio Canada.

Début février, une autre mosquée montréalaise a été vandalisée le jour même des funérailles des victimes d l’attentat terroriste du Centre culturel islamique de Québec. Un homme, âgé de 50 ans, a été arrêté et accusé de « méfait public ». Il a été soumis à un examen psychiatrique afin de déterminer « sa responsabilité criminelle », selon « la presse.ca« .

Des vitres ont été fracassées à l’avant et sur le côté de la mosquée Tawuba.

Deux fenêtres ont été brisées et des ordures ont été lancées à l’intérieur, a pu constater le quotidien Le Devoir, peu après 6 h mardi matin. « Je suis choqué, je ne sais pas quoi dire, regardez par vous-mêmes, les dégâts parlent d’eux-mêmes », a réagi Mohammad Nurud Islam, comme rapporté par plusieurs médias montréalais.

Dans la petite salle de prière, les hommes étaient bouleversés. « Nous avons vu les dégâts en arrivant pour la prière du matin peu avant 6 h », souligne un autre.

Entre les fracas de vitres et les ordures balancés par les vandales, la dizaine d’hommes réunis mardi matin ont trouvé le courage de prier, comme tous les jours. « Nous prions pour que les gens trouvent la paix et qu’ils comprennent que ce genre de choses ne doit plus arriver », souligne-t-on.

Il ne voulait pas parler des attentats de Québec. Il ne voulait pas jeter d’huile sur le feu. Il a répété que le respect doit primer, partout, tout le temps, pour toutes les cultures. Pourtant, les hommes étaient inquiets. « Je suis inquiet, oui, avec tout ce qui se passe dans le monde, autour de nous, on ne peut pas faire autrement », a répondu Mohammad Nurud Islam.

Selon la police de Montréal, les événements seraient survenus vers 4 h, dans la nuit de lundi à mardi. Le suspect qui a été interpellé doit comparaitre mardi après-midi au palais de justice de Montréal, où il fera face à des accusations de méfaits sur un lieu de culte.

Le SPVM a délégué à la mosquée des techniciens en identité judiciaire afin de recueillir des preuves sur la scène de crime. Aucun objet incendiaire ne semble avoir été utilisé.

A.D

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact

chouaky@lakoom-info.com contact@lakoom-info.com

Newsletter