Lakoom-info
16807147_10208606073775669_2533694248623882446_n

Ferial Furon

 : Elle raconte « Le dernier roi des Ziban »


16864341_10155169179444668_4498841247549509986_n

Ferial Furon
Elle raconte « Le dernier roi des Ziban »

Par Fayçal Charif

Un livre hommage, un livre pour l’histoire écrit avec passion et dans la « pression » du conte familial. Mais tout au long du récit, l’auteure reste objective avec un seul souci « dire les choses », « dire la vérité » sur l’histoire méconnue de son arrière-grand-père, Si Bouaziz Bengana, le dernier roi des Ziban.



Ferial Furon, est revenue sur ses pas avec détermination suivant les traces de pas de ses ancêtres. fouinant dans l’histoire de la famille lointaine (pas si lointaine que ça) avec pour seul but, lever le voile sur les vérités historiques d’un personnage clé dans le livre « Si Bouaziz Bengana, dernier roi des Ziban » qui vient de paraître aux Éditions Riveneuve (janvier 2017). 
Quand on lui demande de parler de son livre, Ferial Furon est encore plus passionnée. « Pourquoi cette envie irrésistible d’écrire ce livre ? Pourquoi révéler un secret de famille : la vérité sur l’assassinat de mon arrière-grand-père peu après les massacres coloniaux de Sétif, Guelma et Kherrata du 8 mai 1945 ? Le mort saisit le vif et c’est comme si cette transmission m’incombait impérieusement ».
Se sentant partie prenante de cette histoire cachée, oubliée, occultée, elle avoue «…Comme si je portais le poids d’une période douloureuse qu’il me faut exorciser même si le temps a passé depuis ». Elle enchaîne avec une description méticuleuse de son arrière-grand-père : « Le livre plonge dans l’intimité de ce seigneur de « Grande Tente », héritier d’une dynastie du Sud-constantinois, ami de Winston Churchill, du roi Mohammed V du Maroc et du Maréchal Lyautey, à la fois homme du passé et homme du futur, qui affrontait son époque avec une remarquable dignité ». L’auteure ne doute pas un instant : « Je suis convaincue que tout le monde est préparé pour recevoir cette vérité en France comme en Algérie.»
Ce livre qui a déjà fait du bruit en France est un récit biographique, mais pas seulement, parce que pour comprendre l’homme, il fallait comprendre l’époque et même plusieurs époques (avant et après). Ferial nous fait voyager avec émerveillement vers et dans Biskra, « une oasis qui fut prisée par les grands de ce monde ». A travers les pages, on découvre (pour les français) et on redécouvre (pour les algériens) la ville qui ouvre les portes du Sahara algérien. 
Biskra, « La reine des Ziban », ville oasis, est donc racontée elle aussi dans ce livre très attendu en Algérie. Le livre « éclaire aussi des pans occultés de la destinée des Chefs sahariens, une réalité longtemps censurée par les gouvernements tant français qu’algérien. Une épopée qui se lit comme un roman ».
Ferial Furon (Bentchikou par son père et Bengana par sa mère) est née en Algérie. En 1986, s’installe à Paris pour poursuivre ses études à l’université René Descartes. Docteur en pharmacie et diplômée de l’ESSEC, elle exerce dans le domaine de la communication scientifique pour de grands laboratoires. En 2014, elle fonde à Paris le mouvement FARR (Franco Algériens Républicains Rassemblés) pour le dialogue et le rapprochement entre les sociétés civiles.
L’auteure est à Alger pour la promotion de son livre depuis mardi. La vente-dédicace aura lieu ce Jeudi 23 février à 14h au Palais d’Ahmed Bey à Constantine, et le samedi 25 février à 14h à la librairie des Beaux-Arts.

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact

chouaky@lakoom-info.com contact@lakoom-info.com

Newsletter