Lakoom-info
Bouras 26 01 2017

Une délégation parlementaire algérienne reçue par des membres du Congrès américain

Une délégation parlementaire algérienne reçue par des membres du Congrès américain

16:34  samedi 4 février 2017 | Par Zahra Rahmouni | Actualité 

Une délégation parlementaire conduite par Djamel Bouras, vice-président FLN de l’Assemblée populaire nationale (APN) a été reçue par plusieurs membres du Congrès américain, jeudi 2 février.  Il s’agit là de la première visite de la sorte depuis l’investiture de Donald Trump.

Le groupe était aussi composé de la Sénatrice Hafida Benchehida, du Porte-parole du RND Seddik Chiheb et du président du groupe d’amitié parlementaire Algéro-Américain, Abdelkrim Meheni. Il a pris part au « National Prayer Breakfast », un événement annuel organisé à Washington et qui s’est tenu en présence du nouveau président américain.

« Avec la nouvelle administration, il y aura beaucoup de stabilité dans les relations entre l’Algérie et les États-Unis », affirme Djamel Bouras à TSA. « Nous avons rencontré des membres du Congrès pour parler des relations entre l’Algérie et les États-Unis. Ils nous ont affirmé que l’Algérie est un partenaire très important », ajoute-t-il.

Libye et Sahara occidental

Plusieurs questions ont été abordées avec les parlementaires algériens. En premier lieu, le cas de la Libye qui a été évoqué lors d’une réunion avec John Desrocher, sous-secrétaire d’État adjoint pour l’Égypte et le Maghreb et en présence de l’ambassadeur d’Algérie aux États-Unis. « On a demandé qu’ils renforcent la politique de dialogue soutenue par l’Algérie, afin que les parties libyennes se réunissent pour régler définitivement leurs problèmes. Il ne faut pas que des parties extérieures s’immiscent dans ces affaires. Ce à quoi ils ont répondu être sur la même ligne que l’Algérie », détaille Djamel Bouras.

Au sujet du Sahara Occidental, le groupe algérien s’est entretenu avec le sénateur républicain Jim Inhofe ainsi que Joseph Kennedy et John Conyers, tous deux démocrates et membre du Congrès.

Pour le volet économique, Djamel Bouras explique que le sous-secrétaire d’État adjoint pour l’Égypte et le Maghreb, « a encore confirmé hier qu’il encourageait les investissements, en soutenant aux personnes intéressées que l’Algérie est un pays stable et un partenaire important ». Selon le vice-président de l’APN, les Américains seraient prêts à investir davantage « dans les domaines agricole, industriel et agro-alimentaire ».

Source : TSA

 

 

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact

chouaky@lakoom-info.com contact@lakoom-info.com
Copyright © 2016 . All Rights Reserved. Designed by Rifinia.com .