Lakoom-info
nass-el-bahdja-16-12-2016

« Nass El Bahdja » Pour la sauvegarde du patrimoine populaire

« Nass El Bahdja »

Pour la sauvegarde du patrimoine populaire

Par : Fayçal Charif

Une nouvelle initiative associative, belle et prometteuse. Elle va voir le jour ce samedi 17 décembre dans l’Algérois, mais sera à la portée de toutes les Algériennes et tous les Algériens. Rendez vous est pris lors de l’assemblée générale qui aura lieu au Musée Larbi Ben M’hidi à Alger pour annoncer le lancement officiel de l’association qui portera le nostalgique titre « Nass El Bahdja ».

Des Algérois, mais des Algériens avant tout, se lancent dans une « œuvre » artistique et culturelle. Ils se sont concertés pour créer une association dans le but d’apporter un plus à la culture Algérienne et pour la sauvegarde du patrimoine populaire dans toute sa diversité.
Des noms de tous les horizons et pas des moindres, comme les chanteurs Hamid Laidaoui et Amina Zoheir, le comédien Salah Ougrout ou encore le célèbre entraineur de football Abderhamane Mahdaoui. Les artistes Kamilla Nour et Djamila Laouadi font également partie de ce beau monde qui forcément est appelé à s’enrichir. C’est d’ailleurs le but de l’association et l’envie de ses premiers adhérents : « s’ouvrir et accueillir les Algériennes et les Algériens autour du mythe d’El Bahdja en mettant en avant son histoire, son patrimoine, sa culture et son art musical » explique son président Kamel Toumadj.
L’association devrait s’agrandir comme une nouvelle famille qui vient de naître. On parle déjà des membres d’honneur qui seront partie prenante dans ce projet, comme l’ancienne ministre Nadia Labidi ou encore le chanteur Sid Ali Lekkam et la liste est ouverte dont le président d’honneur sera le grand chanteur Boulem Rahma.
Pour le président de Nass El Bahdja, les visées sont multiples et donnent envie de se surpasser. Il énonce les objectifs : « nous avons pour ambition la sauvegarde de la musique populaire Algérienne (appelé châabi) et qui est aimée, appréciée et suivie à travers tout le territoire Algérien. Nous allons travailler pour sa promotion et sa vulgarisation. Nous comptons rassembler et éditer les répertoires des Maîtres de cette musique et aussi leur rendre hommage, avec un grand projet, celui de créer des écoles de musique châabi et andalous et même de théâtre ».
Les ambitions sont plus grandes encore avec « la découverte, l’encouragement et l’accompagnement des jeunes talents avides de musique et de châabi, et aussi l’organisation de concours de musique Algérienne » ajoute le président. Dans la foulée, « l’association célèbrera les fêtes nationales et religieuses et s’alliera à toute initiative associative ou institutionnelle qui va dans le sens et l’esprit de l’association ».
« Nass El Bahdja » sont de retour, ils ouvrent leurs bras pour accueillir tous ceux et celles qui veulent et veillent sur El Bahdja et son patrimoine qui fait partie du patrimoine de l’immense Algérie.

 

F.C

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact

chouaky@lakoom-info.com contact@lakoom-info.com
Copyright © 2016 . All Rights Reserved. Designed by Rifinia.com .