Lakoom-info
Pakistan 10 06 2016

Pakistan : Brûlée vive par sa mère pour avoir choisi son mari

Pakistan

Brûlée vive par sa mère pour avoir choisi son mari

Une mère a brûlé vive sa fille mercredi parce que l’adolescente de 16 ans avait épousé l’homme de son choix, a annoncé la police au Pakistan, un pays déjà marqué par une série de « crimes d’honneur » de ce type. « Perveen Bibi a tué sa fille Zeenat Bibi en la brûlant vive mercredi vers 9h du matin » dans la ville de Lahore (est), a indiqué à l’AFP Haidar Ashraf, un haut représentant de la police. L’adolescente de 16 ans avait épousé un homme nommé Hasan une semaine auparavant, le 29 mai, a-t-il ajouté. C’est le troisième crime de ce type en quelques mois. La semaine dernière, une jeune Pakistanaise de 19 ans, Maria Sadaqat, avait été torturée et brûlée par un groupe de personnes dans un village à proximité de la capitale Islamabad, pour avoir refusé d’épouser le fils de son ancien patron. En avril, dans le nord-ouest du pays, une jeune femme avait été assassinée et son corps brûlé par des habitants de son village qui lui reprochaient d’avoir aidé une amie à s’enfuir avec un homme. Le mari de Zeenat Bibi a expliqué à la télévision locale Geo News qu’ils s’étaient enfuis puis qu’il l’avait autorisée à contre cœur à retourner chez sa famille après qu’ils eurent promis de ne pas lui faire de mal. « Après le mariage, nous avons vécu ensemble quatre jours, puis sa famille nous a contactés. Ils nous ont promis qu’ils organiseraient une fête de mariage d’ici une semaine puis que nous pourrions vivre ensemble », a-t-il expliqué. « Zeenat ne voulait pas rentrer chez elle, elle m’a dit qu’elle serait tuée par sa famille. Elle a fini par accepter après qu’un oncle lui a assuré qu’elle serait en sécurité ». Haidar Ashraf, le représentant de la police, a indiqué que les membres de la famille avaient avoué le crime et que la police avait saisi du kérosène sur place. Chaque année au Pakistan, des centaines de femmes sont tuées par leurs proches sous prétexte de défendre « l’honneur » familial. Le Premier ministre Nawaz Sharif s’est engagé à éradiquer « le mal » des crimes d’honneurs mais aucune nouvelle législation n’a été adoptée depuis.

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Contact

chouaky@lakoom-info.com contact@lakoom-info.com
Copyright © 2016 . All Rights Reserved. Designed by Rifinia.com .